Dernier jour au Jardin du Michel : la bonne humeur domine

Dimanche 2 juin 2013, c’est le dernier jour de cette 9ème édition du Jardin du Michel. Une journée riche en concerts et en soleil.

Une ouverture des portes à 15h30 pour une fermeture moins tardive, mais une variété de concerts toujours aussi impressionnante, c’est le programme du jour au Jardin du Michel. Sous un ciel parfaitement dégagé, Mutiny On The Bounty entame la journée. Un rock entraînant que la plupart des festivaliers découvrent, enchantés du spectacle : « c’était super ! » leur crie le public après le concert.

Sur l’autre scène, c’est un duo également dans la veine rock qui prend le relais. Hoboken Division c'est un homme, une femme et plusieurs instruments : guitare, basse, harmonica et bien-sûr la voix. Une musique qui rappelle le blues des années 50, avec ce côté rock garage qui semble séduire l’auditoire.

C’est ensuite au tour de Babylon Circus de prendre possession de la scène. Les neuf membres du groupe de ska vont mettre le public de très bonne humeur. Des rythmes entraînants, mêlant trompettes et accordéon. Et surprise pour les fans : le groupe joue des morceaux tirés de son prochain album Never Stop, qui doit sortir en août 2013. Les nouveautés font l’unanimité devant des festivaliers enclins à danser.

Et pour finir cette session rock : le trio de Jésus Christ Fashion Barbe. Une musique sombre appelée « lo folk’n’roll ».

En ce début de journée, les fanas de rock sont servis !

Virage immédiat avec Keny Arkana qui se produit sur la grande scène. La rappeuse dont la réputation n’est plus à faire a son public devant elle : les refrains sont chantés par les festivaliers, les mains se lèvent et les spectateurs ont les yeux rivés sur la jeune femme, sautillant de parts et d’autres de l’espace.





Un peu de plénitude avec Archive et son rock progressif. La fraîcheur du soir et le couché de soleil font du spectacle un vrai moment de poésie, en symbiose avec un public très attentif.
Côté scène alternative, DJ Nelson propose du « turntablism » : il mixe rap, hip hop, dubstep, rock, soul, breakbeat, funk, dancehall… Rien ne fait peur à ce fou de musique. Il remplace SébastiAn, contraint d’annulé sa représentation pour des raisons personnelles. Les festivaliers sont un peu déçus, mais vite consolés par ce que joue DJ Nelson. Ce dernier joue avec les sons comme avec le public qu’il fait chanter et danser à sa guise.

Enfin, cette dernière journée au Jardin du Michel s’achève avec Birdy Nam Nam. Le groupe très populaire d’électro ravit les foules. Réputé pour ses performances scéniques le quatuor est à la hauteur de ce qu’attendent les festivaliers, encore nombreux en ce dimanche soir.

Le site se vide lentement, sous les commentaires du public. Des « c’est déjà fini… » ou encore « à l’année prochaine Michel !! » résonnent au fond du jardin…


Interview de Babylon Circus




 


 


 

Le diaporama photo de cette dernière journée au Jardin du Michel