Le Dr Pierre-Michel Roux va faire appel du rejet de son recours

Interrogé par téléphone lundi 3 juin 2013, après l'annonce du rejet de son recours contre sa révocation par le tribunal administratif de Strasbourg, le Dr Pierre-Michel Roux indique qu'il va faire appel.

© FTV Lorraine
Après l'annonce du rejet de son recours contre sa révocation par le tribunal administratif de Strasbourg, interrogé par téléphone lundi 3 juin, le Dr Pierre-Michel Roux indique :

 

Je vais faire appel car je ne comprends pas cette décision. C'est un manquement aux droits de la Défense. J'en ai assez de ce harcèlement qui dure depuis trois ans.





 

Rappel des faits

Selon une dépêche de l'AFP, le tribunal administratif de Strasbourg a rejeté lundi 3 juin 2013 le recours de Pierre-Michel Roux, ancien patron de la chirurgie cardiaque du centre hospitalier régional (CHR) de Metz, qui contestait sa révocation en 2011.

Le Dr Roux a été révoqué de l'hôpital public en juin 2011 par décision du centre national de gestion des praticiens hospitaliers à la suite d'irrégularités ayant entraîné une surmortalité élevée dans son service en 2009.

Il avait alors annoncé sa volonté de déposer un recours au tribunal administratif contre cette sanction, la plus lourde pouvant frapper un praticien hospitalier de la fonction publique.

Le Dr Roux avait déjà été suspendu en octobre 2010. L'Agence Régionale de Santé (ARS) de Lorraine avait alors fermé d'autorité son service pour de "graves irrégularités".

Pour un même niveau de risques, la mortalité est trois fois moindre dans les autres centres hospitaliers français", avait affirmé Jean-Yves Grall, directeur de l'ARS, précisant que cette surmortalité avait continué en 2010.


Le Dr Pierre-Michel Roux avait justifié cette surmortalité dans son service par "la prise en charge de malades à très haut risque chirurgical".

Outre sa révocation, la justice a confirmé lundi la suspension du chirurgien prononcée en 2010.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter