Extraction du gaz de houille en Moselle-Est : les habitants sont contre

Les sous-sols de Moselle-Est sont riches en gaz de houille. Son extraction pourrait être très rentable pour la région Lorraine, mais elle pose également des problèmes écologiques. Les habitants de Tritteling-Redlach s’y opposent.

Des forages sont déjà en phase de test à Folschviller et Tritteling-Redlach. Le gaz de houille, très présent dans les sous-sols de Moselle-Est pourrait être rentable pour le département et la région. La société EGL (European Gas Limited) basée à Freyming-Merlebach veut tenter l’expérience. Si celle-ci s’avère fructueuse, la décision pourrait être prise à l’été 2014 de commencer l’exploitation pour de bon.

70 habitants de Tritteling-Redlach ont déjà fait parvenir une pétition à leur maire, Jean Marini : le gaz de houille, ils sont contre. Les craintes se portent notamment sur la destruction des paysages par l’affaissement des sols et la pollution des nappes phréatiques.

" Pas de craintes à avoir "


Jean Marini s’est confié à France Bleu Lorraine Nord : il assure que ces extractions ne provoqueront pas de fissures dans le sol ni de « pollution grave », et encore moins d’explosions comme cela a pu être dit.

La population n’aurait pas été consultée concernant la pose de ces forages. La mise en place d’une enquête publique n’est obligatoire que depuis juin 2012 pour ce type de travaux, or les projets ont été déposés avant.


Notre carte : où pourraient se trouver les futurs forage pour l'exploitation du gaz de houille. Pour certaines communes (Longeville-lès-Saint-Avold et Zimming), une enquête d'utilité publique sera faite.


Afficher Gaz de houille en Lorraine sur une carte plus grande

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité