Les banques alimentaires en déficit

C’est les vacances d’été, pourtant, dans les banques alimentaires on s’active. Les dons sont en baisse, mais les bénéficiaires sont de plus en plus nombreux. La Meurthe-et-Moselle souffre particulièrement de cette hausse de la précarité.

© France 3 Lorraine
L’été est une période difficile pour les associations et les banques alimentaires. Alors que certains ont la chance de partir en vacances, d’autres continuent à lutter pour avoir de quoi manger à chaque repas.

Parmi les bénéficiaires, beaucoup de jeunes, mais aussi des familles parmi lesquelles un des deux parents travaille. Un hiver long, un printemps inexistant… voilà qui augmente considérablement les factures, mais aussi le nombre de personnes en difficultés.

Pour ne rien arranger, l’Europe a réduit son aide aux plus démunis de presque un tiers pour la Meurthe-et-Moselle alors que les bénéficiaires sont en augmentation.
Ils sont 30 000 en Lorraine.

durée de la vidéo: 01 min 36
Les banques alimentaires en déficit

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vie associative crise économique