• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Match capital pour les Messines face aux Suédoises de Sävehof

Les Messines se sont inclinées 22-23 la semaine dernière face aux Allemandes de Leipzig. / © beIN HD DirecTV
Les Messines se sont inclinées 22-23 la semaine dernière face aux Allemandes de Leipzig. / © beIN HD DirecTV

Les Messines jouent le 12 octobre 2013 un match déterminant pour la suite face aux Suédoises de Sävehof. Elles vont devoir sortir le grand jeu sans Ekaterina Andryushina.

Par Thierry Pernin

En Suède, les Messines jouent leur deuxième match de Ligue des Champions, après s’être inclinées la semaine dernière (22-23) face aux Allemandes de Leipzig.

Cette rencontre capitale augurera de la suite :
  • à savoir si le club Metz poursuit l’aventure en Ligue des Champions, à condition d’être classé premier ou deuxième de la poule,
  • s’il est reversé en Coupe des vainqueurs de Coupe (C2),
  • ou si l'aventure européenne s’arrêtera le 16 novembre prochain.
Les Messines ont heureusement pu bénéficier d’une semaine complète d’entraînement, ce qui devrait se sentir le 12 dans les jambes et et dans les têtes. L’équipe est malgré tout fragilisée par l’absence de sa meneuse de jeu Ekaterina Andryushina et par toutes les blessures qui s’accumulent.

Il n’y a jamais eu autant de petites blessures au sein de l’équipe, déclare Jean Pietrala, l’entraîneur des gardiennes, à l'envoyé spécial du Républicain Lorrain. Je suis inquiet pour le genou de Barbora  Ranikova. Elle souffre dès qu’elle est en appui dessus. Il ajoute : On a aussi la main cassée de Lara (Gonzalez Ortega), la douleur au pouce de Nina (Kanto), le genou de Svetlana, percutée à l'entraînement, etc.


Mais n’est-ce pas justement dans l’adversité que cette équipe se révèle être la meilleure, s'interroge le journaliste ?

Plus d'informations dans vos éditions régionales

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus