Mulhouse : retour à la normale pour Isabelle Maurer

Depuis son passage sur France 2 la semaine dernière, Isabelle Maurer est très sollicitée. Elle enchaîne les interviews pour journaux, télés et magazines mais n'en oublie pas l'essentiel et son engagement associatif. France 3 Alsace l'a suivie lors de sa première journée de retour à la normale.

Isabelle Maurer a repris contact avec son quotidien
Isabelle Maurer a repris contact avec son quotidien © F3 Alsace

La vie a repris son cours normal pour Isabelle Maurer, six jours après que son intervention face à Jean-François Copé ait marqué les esprits dans l'émission "Des paroles et des actes". La Mulhousienne de 50 ans, qui avait exprimé sa colère face aux propositions de dégressivité des allocations chômage du secrétaire général de l'UMP, est surprise par sa soudaine notoriété. "Je n'avais pas du tout pensé que le regard des gens changerait, c'est vrai que pour mes proches je suis devenue la star", explique-t-elle, tout sourire. Mais la mère de famille ne veut pas verser longtemps dans l'autosatisfaction. Pour la première fois depuis son (premier) passage télé, elle retrouve ses collègues du mouvement national des chômeurs et précaires et veut reprendre sa place pour aider bénévolement ceux qui vivent une situation encore plus précaire qu'elle.

"Des Isabelle, il y en a plein"

Le collectif de chômeurs a apprécié la gouaille d'Isabelle Maurer face à Jean-François Copé mais s'attend à ce que le soufflet médiatique retombe rapidement. "Des Isabelle, il y en a plein", explique André Barnoin, délégué du MNCP à Mulhouse. "On est dans un mouvement qui s'occupe à longueur d'année de gens qui ont les problèmes que rencontre Isabelle Maurer et je crois que l'émotion [de son intervention] a fait crever un plafond de verre, mais il reste beaucoup de travail".

Après des sourires et des applaudissements réservés à Isabelle Maurer, le groupe du MNCP local a repris le travail et a examiné les cas pour lesquels ils peuvent assister des chômeurs et précaires en grande difficulté. Le passage télé d'Isabelle aura mis le doigt sur une réalité parfois oubliée, mais personne ici n'est dupe, il n'a rien résolu.

Le reportage de France 3 Alsace :

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter