Armement : Manurhin construira une usine au Moyen-Orient

Le fabricant de machines de munitions Manurhin à Mulhouse a annoncé jeudi avoir décroché le plus important contrat de son histoire, de plus de 60 millions d'euros, pour construire une usine dans le sultanat d'Oman.

Manurhin fabrique des machines de munitions
Manurhin fabrique des machines de munitions
Manurhin participera à hauteur de "60 à 80 millions d'euros" à la création d'une usine de fabrication de cartouches dans le sultanat d'Oman qui sera opérationnelle dans trois ans, a annoncé Rémy Thannberger, président du conseil de surveillance. Le contrat a été signé mardi 17 décembre sur place avec Oman Munitions Production Company, une société émanant du ministère de la Défense de cet Etat, a-t-il indiqué.

Manurhin fournira les machines de production et participera à la conception du site, a poursuivi le dirigeant. "Ce contrat, fruit d'un appel d'offres international, est le plus important de l'histoire de notre entreprise", s'est félicité M. Thannberger. Il porte à près de 200 millions d'euros le carnet de commandes de Manurhin, soit l'équivalent de plus de six ans d'activité, selon un communiqué de l'entreprise. Manurhin, qui emploie 130 salariés, réalisera un chiffre d'affaires de 30 à 35 millions d'euros cette année 2013, soit le double de 2012 (17 millions d'euros), a relevé M. Thannberger.  Fleuron de l'industrie d'armement française né en 1919 et rendu célèbre par le passé par la fabrication des revolvers pour la police, Manurhin est principalement détenu par le groupe slovaque DeltaDefence, l'Etat via le groupe GIAT et la société de reconversion Sofired, et par des investisseurs alsaciens. La constitution de cet actionnariat fin 2011 a permis le redressement de la PME après plusieurs années de graves difficultés.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter