Cet article date de plus de 6 ans

Une Strasbourgeoise remporte le concours de plaidoiries des élèves-avocats

Coup de chapeau à une élève avocate de Strasbourg, Caroline Cornaz, qui vient de remporter le premier prix national du concours de plaidoiries au Mémorial de Caen.

© © Mémorial de Caen : Caroline Cornaz, élève-avocate de Strasbourg remporte le premier prix du concours de plaidoiries 2014
Elle a plaidé la cause de Rawan, une fillette yéménite mariée de force à 8 ans à un homme beaucoup plus âgé qu'elle, devant un jury présidé par le très célèbre avocat pénaliste, Eric Dupond-Moretti.

"Les mariages forcés d’enfants restent traditionnels dans les campagnes de cet État, dans lequel il n’y a pas d’âge nubile pour les filles. Cette situation a des conséquences terribles sur ces enfants-épouses : la violence physique et morale, le viol, la maternité, et parfois la mort. Il faut alerter l'opinion sur le destin de milliers de petites filles, considérées bien plus comme des choses que comme des êtres humains", explique-t-elle. 


Caroline est titulaire de deux Master en droit de l'économie et en droit de l'environnement, et souhaite exercer principalement en droit public des affaires ainsi qu'en droit de l'urbanisme et de l'environnement.





L'intégrale de la plaidoirie de Caroline Cornaz
durée de la vidéo: 12 min 41
La plaidoirie de Caroline Cornaz
 :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mémorial de caen