• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy (54) : le lycée Saint-Sigisbert à l’UNESCO

© Wikimédia Commons
© Wikimédia Commons

Des lycéens de la classe "Humaniste" du lycée Saint-Sigisbert de Nancy a visité mercredi 21 mai 2014 le siège mondial de l’UNESCO à Paris, en compagnie de Lucienne Redercher, adjointe au maire déléguée à la Culture, à l’Intégration et aux Droits de l’Homme.

Par Thierry Pernin

La Ville de Nancy soutient ce projet des lycéens qui correspond parfaitement aux valeurs qu’elle encourage et aux actions qu’elle mène auprès des jeunes.

Riche d’un ensemble architectural du XVIIIe siècle classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, Nancy est également une ville très attachée au patrimoine immatériel humaniste et aux valeurs qui s’y rattachent.

La Ville est par ailleurs membre du comité directeur de la Coalition européenne des villes contre le racisme et les discriminations (l’ECCAR), dont Lucienne Redercher est vice-présidente. Elle s’est engagée dès novembre 2010 à appliquer le Plan d’action en 10 points mis en place par l’organisation, sous l’égide de l’UNESCO.

Ce plan permet :
  • de renforcer la vigilance,
  • d’évaluer les discriminations,
  • de soutenir les victimes,
  • d’informer la population,
  • de promouvoir les pratiques équitables et d’éduquer les plus jeunes.
C'est la raison pour laquelle, Nancy implique régulièrement les plus jeunes dans sa politique humaniste de promotion du respect des Droits de l'Homme, d'intégration, de prise en compte du devoir de mémoire, de lutte contre toutes les formes de discrimination et de sensibilisation à la solidarité internationale.

En témoignent les diverses actions menées avec les scolaires ces dernières années, comme la réalisation d’une vidéo de promotion de la lutte contre le racisme avec une classe du lycée Poincaré ou la conception d’une exposition sur l’histoire de l’esclavage d’hier et d’aujourd’hui à destination des établissements scolaires nancéiens.

La visite du siège mondial de l’UNESCO par la classe "Humaniste" du lycée Saint-Sigisbert s’inscrit pleinement dans cette démarche.

Sur le même sujet

Recrudescence de piqûres d'insectes

Les + Lus