Metz (57) : expérimentation de l'indemnité kilométrique pour les vélos

© FTV Lorraine
© FTV Lorraine

Depuis le 2 juin 2014, Air Lorraine, association agréée pour la surveillance de la qualité de l'air, expérimente l'indemnité kilométrique pour ses employés se rendant au travail à vélo.

Par Thierry Pernin

L'expérimentation de l'indemnité kilométrique pour les employés se rendant au travail à vélo a commencé le 2 juin dernier. Elle durera 6 mois jusqu'au 2 décembre 2014.

En France, une vingtaine d'entreprises s'est portée volontaire à l'invitation de la Coordination Interministérielle pour le vélo. L'association Air Lorraine de Metz, qui compte 27 salariés, en fait partie. Cette expérimentation représente environ 10.000 personnes. Officiellement, il s'agit de savoir si cette prime favorisera l'usage du vélo pour se rendre au travail.


Indemnité kilométrique vélo

La prime de 25 centimes du kilomètre parcouru s'ajoute au revenu imposable. Elle est plafonnée à 40 € par mois. Pour l'employeur, la somme est soumise à cotisations sociales, comme tout revenu versé. Le salarié devra choisir entre cette prime et le remboursement de la carte de transports en commun, non imposable et non taxée, sauf s'il utilise habituellement la suite vélo + transport. Pour mémoire, le remboursement des frais professionnels est de 40 cm du km pour un automobiliste.


Les entreprises volontaires

Parmi les entreprises participantes, au moins deux ont le développement du vélo dans leur objet social : INDDIGO, 200 salariés, dont le département Altermodal est un gros prestataire en études sur le vélo, puis Vélogik, 10 employés, qui gère des parcs de vélos d'entreprise et fait du conseil en déplacements durables.

Si les résultats le permettent, le Ministère de l'Ecologie envisagera une seconde phase d’expérimentation à plus grande échelle.

Indemnité vélo

 

Sur le même sujet

Record du monde du GPS Drawing à vélo

Les + Lus