Cet article date de plus de 6 ans

Vosges : Tout savoir sur les brimbelles !

Avis à tous les gourmands, c’est le moment d’aller cueillir les myrtilles sauvages dans les Vosges. Un petit fruit bien connu pour ses nombreuses vertus mais attention sa cueillette est réglementée et il convient de respecter certaines règles et précautions avant de le consommer.

© France 3 Lorraine
A ne pas confondre avec le bleuet des Vosges, la brimbelle (plus petite et au goût différent) abonde sur le massif vosgien. Sirops, sorbets, tisanes, eau-de-vie,  liqueurs, vins ou tartes, elle  se déguste de nombreuses façons. Ses vertus bien connues en font un fruit à consommer durant toute la saison de récolte à condition de respecter certaines conditions.

Myrtilles ou  Brimbelles ?

« Brimbelle » est l’appellation vosgienne de la myrtille sauvage. Toutefois, les étymologistes hésitent encore pour déterminer l’origine de cette particularité linguistique Lorraine. L’explication la plus plausible viendrait du vieux français. En effet « Bran » signifie « noire »  et « Beilles »  est le mot qui servait à définir des formes en bille. Il s’agirait donc « d’un bille noire »

Peut-on la ramasser librement ?

Les amateurs ignorent souvent que la cueillette des myrtilles est encadrée par des règles spécifiques en fonction de chaque lieu de ramassage. C’est le cas pour le parc régional des ballons des Vosges qui autorise cette pratique du 15 juillet au 15 décembre pour une consommation familiale de 2kg par jour par personne. (Voir la page spéciale de France 3 Alsace).  Par ailleurs l’utilisation du peigne (appelé Riffle) est tolérée dans certains secteurs mais interdit sur les Hautes Vosges. Les amendes sont en fonction des arrêtés, elles peuvent atteindre jusqu'à 750 euros ! 

La myrtille (de culture) se ramasse aussi chez les agriculteurs. C’est le cas à la ferme de Hennezel (Vosges)  ou la cueillette bat son plein.
durée de la vidéo: 01 min 33
myrtilles Vosges


La Brimbelle un fruit miracle ?

On prête à ce fruit de nombreuses qualités. C’est une des baies les plus légères en sucre et en calorie mais surtout la myrtille est connue pour être très riche  en anti oxydant. Elle contient une diversité de minéraux (potassium, calcium, phosphore, magnésium, fer, sodium) et elle est bourrée de vitamines (A, B, E, C). Elle possède ainsi des propriétés antiseptiques, antidiarrhéiques, antihémorragiques et  antihéméralopiques.
Sa consommation est donc recommandée et certains spécialistes affirment que manger des myrtilles limiteraient ainsi les risques de cancers,  de maladies vasculaires et de cataracte.

Des risques ? 

Comme pour tous les fruits sauvages, en mangeant  la myrtille crue on peut être contaminé par  l’échinococcose alvéolaire. (fruits  souillés par des déjections de canidés).  Les cas sont rares.  Le lavage ou la congélation ne permettent pas de se protéger. Seule la cuisson tue immédiatement le parasite. Alors à vos confitures !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation