Cet article date de plus de 6 ans

La demande de grâce présidentielle de Patrick Henry rejetée

Aujourd'hui âgé de 61 ans, le Troyen, condamné en 1977 à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de Philippe Bertrand, un enfant alors âgé de 8 ans, a vu sa demande de grâce présidentielle rejetée par François Hollande. 
© Archives
C'est l'un des détenus les plus célèbres de France...Patrick Henry, 61 ans aujourd'hui dont 35 passés derrière les barreaux, a vu sa demande de grâce rejetée par le Président de la République. L'homme, dont le procès avait défrayé la chronique à la fin des années 70, restera donc incarcéré à la prison de Melun en Seine-et-Marne.

Trafic de cannabis


En 1977, le natif de Troyes, reconnu coupable du meurtre d'un enfant de 8 ans, échappe de justesse à la peine de mort grâce à la plaidoirie de son avocat, le futur Garde des Sceaux Robert Badinter. En mai 2001, après 25 ans passés derrière les barreaux, Patrick Henry obtient sa mise en liberté conditionnelle mais retourne en prison un an plus tard après avoir interpellé en Espagne pour trafic de cannabis.

Depuis, ses avocats avaient formulé cinq nouvelles demandes de libération conditionnelle, toutes acceptées par le tribunal de l'application des peines avant d'être rejetées après appel du parquet.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice