Agression filmée à Nancy : 4 jeunes filles convoquées devant la justice

Suspectées d'avoir agressé une jeune femme de 20 ans et publié une vidéo des faits sur Facebook, quatre jeunes filles vont être convoquées devant la justice. L'auteur présumée des fait a été entendu dimanche 21 septembre 2014 par le juge des enfants.

Les faits se seraient déroulés mercredi 10 septembre dans les allées du parc de la Pépinière à Nancy.
Quatre jeunes filles ont agressé une jeune femme de 20 ans. Prise à partie sans raison, insultée, giflée, elle a été humiliée devant des passants.
Le tout a été filmé à l'aide d'un téléphone portable et publié sur Facebook.

Dans la vidéo filmée à l'aide d'un téléphone portable dure 2 minutes 40 secondes. On y voit les 4 jeunes filles approchant de leur victime. L'une d'elle la prend à partie, et lui intime l'ordre de se lever. Puis elle lui ordonne de tendre sa joue avant de lui infliger 2 gifles et de la bousculer contre le banc sur lequel elle était assise.

L'affaire a été révélée par l'Est Républicain qui précise que les quatre jeunes femmes ont été placées en garde à vue ce vendredi 19 septembre. Le quotidien précise par ailleurs que la vidéo aurait été vue plus de 11 000 fois avant d'être supprimée de Facebook.

Contacté par téléphone ce dimanche, le parquet de Nancy a indiqué à France 3 Lorraine que la garde à vue avait cessé. L'auteur présumée des gifles sera entendue cet après midi par le juge des enfants. Elle pourrait être mise en examen pour violence volontaire aggravée. Elle encourt une peine maximum de 5 ans d'emprisonnement. Elle n'était pas connue des services de police.

Les trois autres jeunes filles elle recevront prochainement des convocations pour également être entendues par la justice.

Quant aux passants qui apparaissent sur la vidéo, et qui n'ont rien fait pour empêcher l'agression, ils pourraient être poursuivis prochainement. Le parquet a indiqué que l'enquête se poursuivait.

Contactée par la rédaction de France 3 Lorraine, la mère de la victime - suivant les recommandations de la police - n'a pas souhaité s'exprimer.
L'une des gifles filmées, infligée à la victime devant des passant
L'une des gifles filmées, infligée à la victime devant des passant

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers internet société