Manuel Valls : "il n'y a pas de peuple alsacien, il n'y a qu'un seul peuple français"

Publié le Mis à jour le
Écrit par

Le Premier ministre a été interpellé ce mardi lors d'une séance de questions au gouvernement par le député UMP du Bas-Rhin Patrick Hetzel à propos de la place de l'Alsace dans le projet de réforme territoriale. 

Ce dernier demandait notamment à Manuel Valls de confirmer ou non la phrase qu'il aurait prononcé : "une Alsace seule serait une Alsace repliée sur elle-même". Le député Bas-rhinois a également évoqué la grande manifestation pour une "Alsace unie" organisée samedi. Le Premier ministre a rappelé que le projet de région Alsace-Lorraine porté par Bernard Cazeneuve avait évolué, parce que des amendements "venus de tous les bancs de l'Assemblée nationale" avaient permis la création d'une grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne.



Le Premier ministre a indiqué qu'il "respectait profondément l'Alsace" et qu'il recevrait "très prochainement" les présidents de la région et des deux départements alsaciens. Mais il lui a aussi répondu qu'il "n'y a pas de peuple alsacien, il n'y a qu'un seul peuple français" (...) La France est une et indivisible" a-t-il conclu.



La question de Patrick Hetzel et la réponse de Manuel Valls



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité