Metz : des policiers harcelés sur le net

Publié le Mis à jour le

A l'origine, un jeune homme interpellé par les forces de l'ordre, qui publie sur le net un film de cette interpellation.
Depuis, les policiers subissent un harcèlement. Ils ont été placés sous protection.

Le film tourné par sa compagne montre son interpellation sur la voie publique.

Sur une page Facebook, le film est diffusé, qui provoque certaines réactions plutôt "agressives" envers les policiers ayant participé à cette interpellation.

Le jeune homme s'estime, quant à lui, victime de "bavure policière".

Nous prenons toujours au sérieux ce genre de menaces. Nous faisons ce qu'il faut pour protéger les fonctionnaires. Hervé Niel. Directeur de la Sécurité Publique de Moselle.



 



Suite à cette interpellation, le jeune homme, qui se fait appeler "Anis Oranwood" sur les réseaux sociaux est condamné à 6 mois de prison dont 3 avec sursis pour rebellion et outrage à agents. Il à fait appel de cette décision.


Pour sa compagne, il y a "stigmatisation".

Moi je trouve simplement que c'est de l'acharnement pur et dur, qu'il n'a rien demandé. Marjorie, compagne d'Anis.


 



Le jeune homme, visé par la justice dans trois affaires, a reçu le soutien de la Ligue des Droits de l'Homme.