Enquête : la Poste n'est plus ce qu'elle était

Les bureaux de poste ont laissé la place à des points-relais dans les commerces
Les bureaux de poste ont laissé la place à des points-relais dans les commerces

La Poste est sans aucun doute le service public le plus présent dans la ruralité. Mais avec la baisse inéluctable du courrier, les facteurs doivent s'inventer de nouvelles missions de service public, pendant que les bureaux de Poste ferment dans les zones les plus reculées.

Par Claire Peyrot

On raconte que les facteurs français font chaque jour, cinquante fois le tour de la terre. La loi les oblige à aller dans le moindre village de France 6 jours sur 7. Mais avec la baisse du courrier, le métier de facteur change.
De plus, depuis quinze ans, les bureaux de Poste ferment dans les zones les plus reculées, remplacés par des points de contact installés dans les mairies ou les commerces des villages. La Poste vit aujourd'hui une mutation historique mais entend rester un acteur majeur de la ruralité.

Evolution de la Poste
Le reportage de R. Willhelm, A. Stahlschmidt, B. Cogitore, J. Baudart et O. Schaditzki

 

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : les code-talkers

Les + Lus