Puits Simon : après la catastrophe, reprendre le travail

Forbach, jeudi 28 février 1985, quatre jours après la catastrophe, le travail reprend au puits Simon à 5h30. 

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Jeudi 28 février 1985, quatre jours après la catastrophe, le travail reprend au puits Simon à Forbach.

Il est 5h30. Une minute de silence est observée  à la mémoire des disparus. Puis les mineurs prennent la direction du sous-sol. Fatalistes. Sans révolte. Mais avec dans la tête la question de la sécurité et celle du rendement demandé…



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus