La France organisera le Mondial féminin

Publié le Mis à jour le

La Fifa a préféré la France à la Corée du Sud pour organiser le Mondial féminin de football en 2019. Le stade Delaune, à Reims, a fait acte de candidature pour accueillir ces matches internationaux.

L'attribution de ce Mondial constituera évidemment un grand coup d'accélérateur en France pour cette discipline. Encore confidentiel dans l'Hexagone il y a 20 ans, le football a pris récemment chez les filles une vraie dimension d'excellence, dans la vague des résultats de l'Olympique Lyonnais (double champion d'Europe en 2011 et 2012) et de l'équipe de France (4e du Mondial 2011 et des JO-2012, 3e au classement Fifa). Parmi les piliers des Bleuettes, on retrouve deux régionales : l'attaquante troyenne Gaëtane Thiney et la milieu de terrain sedanaise Elise Bussaglia.

Des matches à Reims ?

Le dossier français comporte neuf stades, à choisir parmi 11 sites : Reims, Auxerre, Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nancy, Nice, Rennes, Valenciennes ou Paris (stade Jean-Bouin). Le match d'ouverture et la finale seraient disputés dans le nouveau stade de Lyon.