• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Frédéric Bierry élu à la tête du Conseil départemental du Bas-Rhin

Frédéric Bierry
Frédéric Bierry

L'UMP Frédéric Bierry a été élu ce matin président du Conseil départemental du Bas-Rhin par  37  voix sur 46. Quelques heures avant cette élection, nous avions souhaité le rencontrer afin de revenir avec lui et avec ceux qui l'entourent sur son parcours politique et ses engagements.

Par PhD

L'UMP Frédéric Bierry jusqu'ici maire de Schirmeck, a été désigné président du Conseil départemental pour succéder à l'UMP Guy-Dominique Kennel, qui avait choisi de ne pas se représenter. Il était le seul candidat en lice désigné par la majorité de droite. M. Bierry, 48 ans, a été élu dimanche à 63% des voix dans le canton de Mutzig, où il est maire de Schirmeck depuis 1995. Son élection au perchoir l'oblige à quitter ce poste.

Election de Frédéric Bierry

Ancien professeur de sciences économiques et sociales et ancien membre du Parti radical, marié et père de trois enfants, Frédéric Bierry, est entré en politique en 1993 comme attaché parlementaire de l'ancien député UMP Alain Ferry. Cet homme est décrit par son prédécesseur, Guy-Dominique Kennel comme un homme "pragmatique, réfléchi, décidé et bosseur".

Une équipe de France 3 Alsace a suivi Frédéric Bierry peu avant son élection dans les couloir au Conseil départemental du Bas-Rhin. 
Le nouveau président du conseil départemental du Bas-Rhin
Reportage de Marie Coulon et Grégory Fraize
Dans la toute nouvelle grande région Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne, au total quatre nouveaux présidents ont été élus ce jeudi à la tête des conseils départementaux. Les deux autres nouveaux présidents ont été élus dans les Vosges et la Meuse, des départements également restés à droite.

Dans les Vosges, François Vannson (UMP), 52 ans, a été élu président du Conseil départemental et succède à Christian Poncelet, ancien président du Sénat qui ne représentait pas.

Dans la Meuse, le conseil départemental a élu jeudi à sa tête l'UMP Claude Léonard. Ancien médecin généraliste de 67 ans, M. Léonard est un proche du sénateur Gérard Longuet, qu'il a suppléé au Sénat quand celui-ci était ministre sous Nicolas Sarkozy. Suppléant de M. Longuet dès les sénatoriales de 2001, Claude Léonard a été sénateur de la Meuse entre 2011 et 2012.

Avec AFP



Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus