Pollution à Strasbourg : l'Eurométropole répond aux médecins pétitionnaires

L'Eurométropole organisait une conférence de presse ce 17 avril sur la problématique de la qualité de l'air à Strasbourg, après qu'une centaine de médecins et professionnels de la santé aient signé en début de semaine une pétition demandant que les pouvoirs publics locaux prennent des mesures. 

Par Caroline Moreau

Interviewé en direct sur notre antenne, le président de l'Eurométropole Robert Herrmann a répondu aux pétitionnaires, expliquant que les pouvoirs publics s'attaquaient depuis plusieurs années au problème, avec pour résultat une baisse de la pollution. C'est maintenant contre les pics de pollution - plus d'une dizaine enregistrés depuis le début de l'année 2015 - qu'il faut lutter.
Rappelant en préambule que cette pollution trouve pour beaucoup sa source ailleurs qu'en Alsace, il a toutefois indiqué que des mesures étaient à l'étude avec la préfecture comme l'instauration d'une circulation alternée les jours de pics de polluants dans l'air. Il a par ailleurs indiqué qu'il réfléchissait à la possibilité de soutenir la maire de Paris, Anne Hidalgo, dans son travail de lobbying auprès des constructeurs automobiles pour qu'ils arrêtent la fabrication de poids-lourds au diesel.

Pollution : Robert Hermann répond aux médecins pétitionnaires
Interview de Marie Pouchin et Guillaume Bertrand.





A lire aussi

Sur le même sujet

À Montier-en-Der, les photographes empruntent du matériel avant de l'adopter

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne