• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

80 km/h, la vitesse qui ne passe pas

En Moselle, dans le pays de Bitche, les nouveaux panneaux 80 Km/h sont dégradés. / © Sébastien Rock - France 3 Lorraine
En Moselle, dans le pays de Bitche, les nouveaux panneaux 80 Km/h sont dégradés. / © Sébastien Rock - France 3 Lorraine

Tagués ou repeints, dix panneaux tout neufs indiquant le 80 Km/h ont été dégradés dans le pays de Bitche en Moselle depuis le 1er juillet.  

Par Thierry Ganaye

Et de dix ! Depuis le 1er juillet, dix panneaux tout neufs indiquant le 80 km/h ont été dégradés dans le pays de Bitche, ils sont tagués ou repeints. Dernier en date ce week-end au lieu-dit Schwangerbach sur la commune de Reyersviller. La nouvelle vitesse décidée par le gouvernement a décidément bien du mal à passer chez certains automobilistes.

Le sous-préfet de Sarreguemines, Christophe Salin déplore ces agissements :

Je dis tout simplement que c’est un acte imbécile, la sécurité routière c’est pour sauver des vies, ce n’est pas pour le plaisir d’embêter les automobilistes. 


L'enquête de gendarmerie confiée à la brigade de Sarreguemines ne s'annonce pas facile et pourrait être longue. Il est évidemment difficile de prendre en flagrant délit le ou les auteurs de ces actes délictueux surtout que la plupart du temps les dégradations sont perpétrées la nuit. Magalie Engel, commandant de la gendarmerie de Sarreguemines explique :

Il y a deux pistes que l’on explore : les analyses techniques sur les types de peintures utilisées et aussi établir un rapprochement sur les inscriptions.  


Si le pays de Bitche est le coin de Moselle où le nombre de panneaux dégradés est le plus important d'autres secteurs du département ont également été la cible d'opposants à la nouvelle vitesse. Comme par exemple sur la nationale 33 à la sortie de Carling en direction de Creutzwald.

Une peine d'amende de 15 000 euros peut éventuellement être prononcée pour le ou les auteurs de ces dégradations.


 

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus