• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Affaire “du bikini de Reims” : trois condamnations en appel pour violence en réunion

© Stiliana Peev / France 3 Champagne-Ardenne
© Stiliana Peev / France 3 Champagne-Ardenne

La Cour d'appel de Reims a rendu ce mercredi un arrêt concernant l'affaire dite "du bikini" : contrairement au jugement de première instance, les juges ont reconnu la circonstance aggravante de violence en réunion.

Par La rédaction

Les trois jeunes filles poursuivies dans l'affaire dite "du bikini" ont été condamnées ce mercredi par la cour d'appel de Reims à des amendes pour violence en réunion ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à huit jours.

Contrairement au délibéré de première instance, où seules deux des mises en cause avaient été condamnées pour violence simple, les juges ont ici reconnu la circonstance aggravante de violence en réunion. Il s'agit d'une victoire pour le parquet, qui avait interjeté appel pour obtenir la requalification des faits.

À l'été 2015, une bagarre avait éclaté au parc Léo-Lagrange de Reims entre un groupe d'amies et une jeune femme bronzant en maillot de bain. A l'origine de l'altercation, des remarques désobligeantes portant sur le physique avaient fusé de part et d'autre, avant un échange de gifles.

Ce simple fait divers avait défrayé la chronique, en raison d'une rumeur relayée par le journal L'Union, qui prêtait à l'auteure principale de l'agression un "discours aux relents de police religieuse".

A lire aussi

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus