Cet article date de plus de 6 ans

Allemagne : 70 ans après, toujours aucune trace du corps du capitaine Allard

Des fouilles ont été entreprises samedi à Ottersweier pour retrouver le corps du capitaine Antoine Allard, tué le 14 février 1945 aux commandes de son avion de chasse. En vain : seules des pièces du P47 ont été déterrés. Sur place, une stèle honore la mémoire du jeune militaire français.
Les fouilles samedi à Ottersweier
Les fouilles samedi à Ottersweier © France 3 Alsace
Ce 14 février 1945, le jeune pilote français de 25 ans tentait d'échapper aux tirs de la DCA lorsque son avion a heurté celui d'un autre Français. Le capitaine Allard est mort carbonisé. 

Les recherches étaient organisées à l'initiative de François Arvy, un Français vivant en Allemagne et de Uwe Benkel, un Allemand qui, depuis 1989, tente de retrouver les restes des pilotes de guerre disparus. A l'actif de cet "archéologue de guerre", l'excavation de 145 avions et la découverte de 48 "victimes". 

Une délégation de l'escadron de chasse 1/3 Navarre, basée à Nancy, auquel appartenait le capitaine Allard, a assisté aux fouilles.
durée de la vidéo: 02 min 42
Recherches à Ottersweier





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs allemagne international seconde guerre mondiale