Alsace : 1er trail 100% duo féminin au champ du feu le 19 septembre

16 kilomètres de course sur les hauteurs du champ du feu, un parcours de rêve pour ce premier trail 100% duo féminin en Alsace ce dimanche 19 septembre. A la tête de ce défi, un duo de femmes, Hélène et Virginie et de belles causes en ligne de mire : l'environnement et la solidarité.

Les magnifiques sentiers du champ du feu comme décor pour ce premier trail féminin ce dimanche 19 septembre, Virginie Lacan et Hélène Sempé ne pouvaient pas rêver mieux. La quarantaine flamboyante, elles sont les organisatrices de ce trail de la tour de 16 kilomètres qui partira à 9h30 sous le soleil a priori.

"Ce qu'on veut transmettre, ce sont les valeurs du sport, du dépassement de soi", explique Hélène Sempé, voix chaleureuse et posée. Et les deux sportives en connaissent un rayon. Elles arpentent le globe depuis de nombreuses années maintenant, de raids en trails, en duo, vivant des aventures incroyables, et gagnant  même quelques courses.

"Avec Virginie, on se connaît depuis plus de 20 ans. On s'est rencontrées sur notre lieu de travail, j'étais maquettiste, et elle, directrice commerciale, depuis on a tout fait ensemble même les enfants, s'amuse Hélène Sempé, maman de deux garçons de 13 et 20 ans quand Virginie a deux filles de 12 et 20 ans.

 

Environnement et solidarité

Cette course, ce sont bien sûr 16 kilomètres dans la montagne avec 350 mètres de dénivelé, sueurs et crampes au programme donc, mais pas que. Virginie et Hélène y ont mis leurs tripes aussi puisqu'elle rendent hommage avec ce parcours à leur amie Sandrine, décédée en avril 2020 suite à une intoxication à la colchique, confondue avec de l'ail des ours. "Sandrine s'est envolée en quatre jours, détaille Hélène, et ce parcours au champ du feu c'est le dernier que nous avons fait ensemble. Nous avons d'ailleurs eu des autorisations spéciales pour traverser des zones normalement interdites. L'objectif, c'est aussi de sensibiliser à notre environnement".

Des cordes sensibles en réalité puisqu'une partie des frais d'inscriptions des 150 équipes inscrites a été reversée au projet de Dina, l'enfant papillon. Dina est morte en novembre 2020 après 15 années de combat contre l'épidermolyse bulleuse sans collagène 7, une maladie dégénérative qui rendait la peau de Dina aussi fragile que des ailes de papillon. "Dina avait le rêve de publier les histoires qu'elle écrivait pour sortir de son quotidien, et avec les fonds récoltés, nous avons réalisé ce rêve, sourit Hélène. Un exemplaire sera distribué à chaque participante dimanche, ainsi qu'à sa maman."

 

Ultra féminin

Pour tout cela il fallait bien une marraine de choc, c'est Antonia de Rendinger qui endosse le costume avec un plaisir évident. "Dimanche, je cours pour ma santé, pour la mémoire de Dina, pour être entre filles, pour être en forêt, pour me sentir en vie... je serai donc marraine de cette course du raid de la Tour organisée par Raid2Vous ! 16km et un petit dénivelé de 350m dans les Vosges... mon popotin tremble déjà mais je suis sûre que ce sera un moment très fort ", se réjouit l'humoriste alsacienne dans son post.

 

"Et avec tout cela, vous ne me demandez pas pourquoi que des filles?!" m'interroge Hélène, un brin étonnée. Et bien, parce que parler d'un projet de femmes porté par des femmes, ça ne doit plus surprendre, dis-je. "Quand même, ce que j'ai constaté me répond la raideuse, c'est que dans un milieu féminin, ce qui prime c'est l'entraide et pas le chrono". Sans doute que dimanche, sur les pentes du champ du feu, cela se vérifiera à nouveau.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport solidarité société exploit course à pied femmes