Alsace: la mémoire de Marmoutier fixée dans un livre d'histoire insolite

Rund Um. Il existe de nombreuses monographies consacrées à des communes, souvent rédigées par un historien local ou un comité de rédaction. Le livre consacré à Marmoutier est d'un cru un peu particulier. Il fait la part belle aux photographies d'époque rassemblées par Jean-Paul Lerch, historien et photographe passionné.

Il y a ces photos de classe, l'école des garçons, l'école des filles, l'école juive avec son instituteur Hercule Heimann, surnommé "Hermle" par les habitants. Il y a cette photo de 1900 sur laquelle toutes les jeunes élèves portent le costume alsacien ou ce cliché de 1920 où deux jeunes garçons tiennent la pose un bonnet d'âne sur la tête.

Jean-Paul Lerch a collecté des centaines de photographies auprès des habitants de la commune. Il s'est livré à un véritable travail d'enquêteur en passant d'une maison à une autre. Résultat: un livre d'histoire insolite, riche en illustrations, vivant. Plus qu'à la grande Histoire, cet historien et photographe amateur, a préféré raconter les petites histoires dans la grande.

Ainsi, la visite du Général Leclerc le 22 novembre 1947. Il apparait aux côtés du maire de Marmoutier. Nul ne pouvait se douter qu'il trouverait la mort 6 jours plus tard, en service commandé, dans un accident d'avion près de Colomb-Béchar. Marmoutier était donc sans doute une de ses dernières visites officielles.

Il y a aussi ces photos anciennes de commerces, la boucherie Weill avec ses carcasses d'animaux exposées devant la vitrine ou la cordonnerie Heller. Beaucoup de ces commerces ont disparu.

Au fil des pages, l'ouvrage "Mémoire de Marmoutier" retrace également les légendes et anecdotes attachées à la commune. On apprend ainsi qu'à Marmoutier, les enfants ne sont pas livrés par des cigognes mais naissent dans une source. "Quand j'étais petit, avec des copains, cette source nous faisait très peur", raconte Jean-Paul Lerch. "Nous venions coller notre oreille à la porte en acier qui obstrue l'accès à la source. Il nous semblait parfois entendre le cri des bébés. C'était terrifiant!".

Jean-Paul Lerch a pu également exploiter le fonds du seul photographe qu'ait connu Marmoutier. Kaspar Dietrich nait dans la commune en 1872 et y décèdera en 1950. Nul ne sait comment il a appris la photographie mais c'est lui qui est à l'origine de toutes les photos officielles ou photos de famille réalisées à Marmoutier de 1950 jusqu'à l'après Seconde Guerre mondiale. Une mine d'information formidable et qui est restée intacte grâce au travail de préservation de ses descendants.

"Mémoire de Marmoutier" est un livre tendre, comme le regard de son auteur sur sa commune d'origine.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité