Alsace : qui peut acheter ou utiliser des pétards ? On fait le point sur les restrictions

Les enfants mineurs ne peuvent pas acheter certains pétards. / © Philippe Turpin, MaxPPP
Les enfants mineurs ne peuvent pas acheter certains pétards. / © Philippe Turpin, MaxPPP

Le mardi 31 décembre, de nombreux pétards exploseront pour fêter le Nouvel An. Mais il existe des restrictions à leur achat ou utilisation. On vous explique lesquelles.

Par Vincent Ballester

Boum ! Les pétards vont exploser en nombre le mardi 31 décembre 2019, afin de fêter la Saint-Sylvestre et inaugurer le Nouvel An comme il se doit. Pour faire sauter (et détenir) vos pétards en toute légalité (jusqu'au 5 janvier 2020), voici quelques rappels.
 

 

Quatre catégories 

L'"artifice de divertissement" fait l'objet d'un classement selon sa dangerosité :
  • C1/K1/F1 : danger "très faible", bruit "négligeable", utilisation "en espace confiné" extérieur ou intérieur
  • C2/K2/F2 : danger et bruit "faibles", utilisation "en espace confiné" à l'extérieur
  • C3/K3/F3 : danger "moyen", bruit "non-dangereux", utilisation "en grand espace ouvert" à l'extérieur
  • C4/K4/F4 : danger "élevé", bruit "non-dangereux", utilisation soumise à la possession d'un certificat
  
Il y aussi les catégories T1 et T2, pour les artifices de théâtre. Mais ils n'ont pas vocation à être utilisés pour le Nouvel An.
 

L'âge compte

Je suis un mineur de moins de 12 ans. Je ne peux acheter aucun pétard. Je peux utiliser des artifices C1.

Je suis un mineur âgé de plus de 12 ans. Je peux acheter et utiliser des artifices C1.

Je suis âgé de plus de 18 ans. Je peux acheter et utiliser des artifices C1, C2, et C3.
 
 

Des restrictions supplémentaires

Je ne peux toutefois pas utiliser certains artifices de catégorie C2 et C3, dits à propulsion comme les mortiers, chandelles, et fusées. Ils sont susceptibles d'être utilisés contre des biens ou des personnes.

Je ne peux pas transporter ou utiliser de pétards dans les transports en commun, ni aux abords de rassemblements. Il est interdit d'en acheter en Allemagne et de les ramener en France (voir publication Facebook ci-dessous).

Les colis sont surveillés dans les centres de tri, et des contrôles peuvent avoir lieu dans les transports. Ainsi, la ligne D du tramway de Strasbourg est particulièrement surveillée.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus