Affaire Dinah : une nouvelle enquête ouverte après des menaces sur les réseaux sociaux

Dans le cadre de l'affaire Dinah, la procureure de Mulhouse a annoncé le 17 novembre qu'une nouvelle enquête avait été ouverte. Dans le même temps, les proches de la jeune fille affirment vouloir déposer "plusieurs plaintes".

Plus d'un mois après le suicide de Dinah, à Kingersheim, dans le Haut-Rhin, une nouvelle enquête a été ouverte. Plusieurs personnes travaillant dans les établissements où l'adolescente a effectué sa scolarité ont été menacés en ligne. Le parquet de Mulhouse parle même  de "menaces et de lynchages" anonymes. À ce jour, aucune plainte n'a été déposée.

Dans la nuit du 4 au 5 octobre, la lycéenne de 14 ans avait mis fin à ses jours au domicile familial. Pour sa mère, le passage à l'acte de sa fille est lié au harcèlement que lui a fait subir des camarades de classe lorsqu'elle était au collège.

L'adolescente avait elle aussi subi du harcèlement en ligne. Pour la procureure de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot, "il n'est pas admissible que ceux qui fustigent le harcèlement dont aurait pu être victime cette jeune fille, se permettent, eux, de lyncher, de menacer par réseau social, exactement de la même manière et sous couvert d'anonymat, un certain nombre de personnes."

Le 25 octobre, le parquet de Mulhouse avait ouvert une première enquête pour "harcèlement". Elle avait été confiée au commissariat de Wittenheim, avec l'appui de l'office central de lutte contre la haine en ligne. Les investigations se poursuivent toujours.

La famille va déposer "plusieurs plaintes" 

Le 18 novembre, journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, les proches de Dinah ont fait savoir qu'ils comptaient déposer "plusieurs plaintes [...] en complément de l'enquête déjà ouverte"

Leur nombre et leurs motifs seront "affinés" dans les prochains jours, a annoncé Hugo Martinez, président de l'association Hugo! contre le harcèlement scolaire et qui "accompagne" la famille de Dinah.

Celle-ci avait expliqué attendre la fin du deuil musulman de 40 jours avant de déposer plainte. Le deuil s'est terminé ce lundi 15 novembre.

.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité