Alsace : combats, accident nucléaire, un entraînement de grande envergure va rassembler 600 militaires

Publié le Mis à jour le
Écrit par Buket Bagci
C'est la première fois depuis longtemps qu'un exercice militaire d'une telle ampleur a lieu en Alsace.
C'est la première fois depuis longtemps qu'un exercice militaire d'une telle ampleur a lieu en Alsace. © RMT / armée de Terre / ministère des Armées (2019)

600 militaires dont une partie issue du régiment de marche du Tchad implanté à Meyenheim (Haut-Rhin) vont participer à l’exercice "Hull 2021". Du 8 au 12 novembre, ils vont simuler des combats et tenter de neutraliser un ennemi fictif sous les yeux des habitants de la plaine d'Alsace et des Vosges.

C’est un exercice militaire de grande ampleur qui aura lieu en plaine d’Alsace et dans les Vosges. Entre le 8 et le 12 novembre, plus de 600 militaires dont 400 issus du Grand Est vont s’affronter dans le cadre de l’exercice "Hull 2021". Ils viennent de différents régiments de l’armée de Terre et l’armée de l’air. La phase d'entrainement commencera en Alsace le lundi 8 novembre. 

Pendant plusieurs jours, les militaires vont incarner des soldats de l’Otan qui aident l’Etat d’Arnland à récupérer sa province de Kalmar qui a fait sécession. Son armée est puissante et elle tient ses positions. Le but est de déstabiliser sa défense.

"Il s’agit d’un scénario totalement imaginaire avec un combat de haute intensité. Cela signifie que les deux armées sont dotées de forces égales, du même matériel. Ce n’est pas le cas dans la vraie vie par exemple face à des terroristes qui ne possèdent pas de véhicules blindés", explique le lieutenant Laura.

Accident nucléaire, combats... comme dans les films d'action 

D’habitude, les exercices militaires se passent dans les espaces dédiés à l’entraînement, "ça fait longtemps qu’on n'avait pas fait ce genre d’exercice en terrain libre", ajoute le lieutenant. Les habitants de la région vont donc croiser pendant plusieurs jours des soldats, des véhicules blindés et des hélicoptères. 

Au programme : simulation d’un accident nucléaire près de Fessenheim, attaque avec des civils blessés ou encore combats en zone urbaine près de Neuf-Brisach.

Autre moment impressionnant, un avion de transport militaire A400M va se poser à l'aéroport de Habsheim, un terrain non destiné à accueillir ce types d'engins à la base. 

Le but de l’exercice, c’est d’apprendre à s’adapter aux nouvelles menaces en travaillant avec les nouvelles technologies. "Nous allons utiliser des moyens de communication modernes et rapides emprunté à l’armée de Terre pour que les différentes troupes sur le terrain puissent se coordonner", raconte le lieutenant Laura.

Pour éviter de mettre les populations locales en danger, les phases de combat seront réalisés avec des munitions à blanc. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.