Alsace : rencontre avec les quatre derniers lauréats du concours de chant d'Stìmme

Publié le
Écrit par Judith Jung

Les inscriptions pour la cinquième édition du concours de chant en alsacien et en platt d'Stìmme se terminent jeudi 20 janvier. Pour nous, l'occasion de rendre visite aux quatre derniers gagnants pour voir ce que le concours a changé pour eux.

Gaël Sieffert, Serge Rieger, Charlotte Vix et Cynthia Colombo sont, dans l'ordre, les lauréats des dernières éditions du concours de chant en alsacien et en platt lorrain, d'Stìmme. Un concours démarré en 2016-2017.

Alors que tous les artistes amateurs ont jusqu'au jeudi 20 janvier 2022 pour envoyer leur maquette à France bleu Elsass, nous sommes retournés voir les précédents gagnants avec une question : qu'a changé d'Stìmme dans votre vie ?

Gaël Sieffert est le premier à avoir gagné le concours en 2017 avec des compositions originales : Atmosphère et Hin un här (paroles de Christophe Voltz). Une victoire qui lui a donné envie de réapprendre sa langue maternelle et qui a ouvert des portes. "J'ai pu sortir un CD, d'une part, mais aussi donner des concerts. On fait régulièrement appel à moi. En septembre dernier par exemple, on m'a sollicité pour un concert à Mulhouse, je le dois encore à D'Stimme. Je faisais déjà de la musique depuis 20 ans, mais ça m'a vraiment apporté un coup de boost".

Serge Rieger, lauréat en 2018, chantait depuis longtemps dans les écoles alsaciennes avant le concours. Sa victoire n'a donc pas changé grand-chose pour lui. Mais ce concours en langues régionales est utile dans son combat pour la langue.

"Ce qui est important, c'est que les enfants s'y mettent, même s'ils n'entendent pas beaucoup la langue à la maison. Les chansons restent dans leur tête. Si tu savais, les premiers élèves que j'ai accompagnés ont près de 20 ans et ils se souviennent toujours de certaines chansons, ça me rend fier" raconte-t-il.

Charlotte Vix, elle, a remporté le concours en 2019. Une victoire qui lui permet (comme aux autres gagnants) d'enregistrer un album. Elle le prépare en ce moment. Grâce à sa victoire, elle a gagné le droit d'enregistrer 5 titres. 

D'Stìmme l'a fait mûrir dit-elle. "Je n'aurais jamais pensé chanter un jour en alsacien et surtout que ça me fasse autant de bien. J'ai totalement changé d'avis sur l'alsacien. Ce n'est pas du tout démodé. On peut jazzer, swinguer".

Cynthia Colombo, lauréate de d'Stìmme 2019, a pu faire des choses nouvelles. "Chanter sur un bateau de Batorama. Ce qui a aussi été grandiose, c'est quand je me suis produite à Europa Park. C'était magnifique". 

Si le concours n'a pas changé sa vie, il lui a permis d'avoir plus confiance en elle. "Cela m'a prouvé que ma musique a de la valeur et que je suis légitime dans ce que je fais" conclut-elle.