Alstom fournira les rames de métro du Grand Paris : le site de Reichshoffen apportera son expertise sur la sécurité

Le spécialiste du rail pourrait fournir jusqu'à 1.000 voitures sur les 3 lignes du Grand Paris Express, pour un total d'1,3 milliard d'euros. Le contrat signé pour l'instant comprend la conception, la fabrication et la mise en service de 25 trains d'ici 2024. Une bonne nouvelle pour le groupe.
Les rames proposées par Alstom pour les lignes 15, 16 et 17 du Grand Paris Express pourront transporter jusqu'à 1000 passagers pour les grands modèles.
Les rames proposées par Alstom pour les lignes 15, 16 et 17 du Grand Paris Express pourront transporter jusqu'à 1000 passagers pour les grands modèles. © DR/Alstom SA
Sur ce contrat qui renforce la présence du groupe sur le marché français, c'est le site de Valenciennes qui se place en première ligne puisqu'il pilotera le projet depuis l'étude jusqu'à la production et l'assemblage des trains. Au total, 350 salariés du groupe seront amenés à y travailler.

A Reichshoffen (Bas-Rhin), ce sont les spécialistes en sécurité qui se pencheront principalement sur la sécurité dite passive, les éléments d'absorption des chocs en cas de crash. Des experts qui interviennent dans ce domaine pour tous projets du groupe ferroviaire. Les équipes du bureau d’études de Reichshoffen apportera également leur support technique aux équipes de Valenciennes en charge des études de la structure de caisse.


Reichshoffen expert sur les crash-test


Les premières rames sortiront d’usine dès 2022 pour les premières mises en service commercial prévues à l’horizon 2024, ce qui signifie que les experts alsaciens commenceront à travailler sur leur partie du projet dans les prochains mois.

Le contrat décroché par Alstom permettra une mise en service de 25 trains en 2024, pour un montant de 280 millions d'euros, mais pourrait s'étendre à la livraison de 183 rames au total, pour 1,3 milliard d'euros.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alstom économie entreprises