L'avenir de l'Alsace évoqué ce mercredi à l'Elysée

De gauche à droite : Patrice Strzoda, Brigitte Klinkert, Alexis Kohler et Frédéric Bierry / © Document remis par les Conseils départementaux 67 et 68
De gauche à droite : Patrice Strzoda, Brigitte Klinkert, Alexis Kohler et Frédéric Bierry / © Document remis par les Conseils départementaux 67 et 68

Frédéric Bierry pour le Bas-Rhin et Brigitte Klinkert, la toute nouvelle présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin ont été reçus ce mercredi par le secrétaire général de l’Elysée afin de parler notamment du projet d’une Assemblée territoriale d’Alsace.

Par PhD

L'entrevue a duré une heure et demie. Les présidents des deux Conseils départementaux se sont entretenus avec le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler (un Strasbourgeois) et avec le directeur de cabinet du président de la république, Patrice Strzoda. L'entretien a été qualifié de "chaleureux et productif" dans un communiqué commun publié par Frédéric Bierry et Brigitte Klinkert dans l'après-midi. Les Alsaciens étaient venus présenter la situation économique, culturelle et institutionnelle de l’Alsace à leurs interlocuteurs et se sont félicités "de l’excellent accueil" qui leur a été réservé. Ils ont également souligné "la volonté partagée de maintenir le dialogue et le contact au sujet de l’avenir de l’Alsace".

Lors d'un débat sur "l'avenir institutionnel de l'Alsace", organisé début septembre à Sélestat par l'Initiative citoyenne alsacienne (ICA), Brigitte Klinkert, fraichement élue présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, avait rappelé que la réforme territoriale avait été "bâclée" et avait "affaibli l'Alsace", considérant la nouvelle grande région Grand Est comme "un véritable obstacle à l'ancrage rhénan de l'Alsace" (elle le redit ce mercredi dans une interview à nos confrères des DNA). 

Lors de ces mêmes débats, Frédéric Bierry avait, lui, estimé que l'Elysée et Matignon pouvaient être "ouverts" à une expérimentation alsacienne. Le président du Conseil départemental du Bas-Rhin avait alors évoqué, déjà, une "Assemblée territoriale d'Alsace avec les compétences des départements, de la région, et des compétences expérimentales supplémentaires".

Une réunion est d'ailleurs programmée avec tous les parlementaires alsaciens sur ce sujet le 3 octobre prochain.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne