Bas-Rhin : l'élite du cyclo-cross participe à une course internationale le week-end du 9 octobre à Brumath

Publié le

Les 9 et 10 octobre, le plan d'eau de Brumath accueille les cross days. Avec notamment au programme, une épreuve internationale le samedi et les championnats du Grand Est le dimanche. La deuxième édition de cet événement veut rayonner bien au-delà de la commune bas-rhinoise.

Tous les amoureux de la petite reine se sont déjà donnés le mot, ils seront les 9 et 10 octobre au plan d'eau de Brumath pour les cross days. Deux jours de compétition consacrés au cyclo-cross, avec une course internationale le samedi dont les points comptent pour le classement mondial et le championnat Grand Est le dimanche. Le direct de la course est à suivre sur notre site internet samedi 9 octobre 2021 à partir de 12h25.

Pour les néophytes, le cyclo-cross kesako? "C'est l'une des trois disciplines cyclistes avec le cyclisme routier et le cyclisme sur piste, explique Alexis Diederle, le président du club de triathlon de Brumath et organisateur de la course. Elle se pratique avec un vélo de format traditionnel". Le cyclo-cross se pratique l'hiver et l'automne sur des sentiers, des chemins, parfois boueux, parfois sableux et sur lesquels les coureurs vont rencontrer des obstacles à franchir.

 

2,7 kilomètres au coeur du plan d'eau

"L'été, les cyclistes sont plutôt sur la route mais quand il fait humide c'est plus sympa d'aller sur des chemins, avec parfois, la nécessité de porter son vélo sur le dos en courant pour franchir certains obstacles", détaille Alexis Diederle. A Brumath, le parcours de 2,7 kilomètres a été dessiné au coeur du plan d'eau. "Il est plutôt roulant malgré les passages dans le sable et ne nécessite pas de portage".

Comment se déroule la compétition? Les coureurs s'alignent au départ et s'élancent pour un premier tour. En fonction du temps mis par le premier pour le boucler, l'arbitre décide alors du nombre de tours à effectuer sachant que la course doit durer un tout petit plus d'une heure pour les seniors et 30 minutes pour les jeunes. 

 

500 à 1.000 amateurs de vélos attendus

Samedi, à Brumath, 40 hommes, 25 femmes et 30 jeunes prendront le départ. Des Français bien sûr avec le local de l'étape, Théo Thomas qui court pour une équipe belge mais qui vient de Hoerdt, des Belges, des Néerlandais. Dimanche, place à une épreuve de duathlon le matin, vélo et course à pied, puis les coureurs prendront le départ du cyclo-cross régional.

"C'est hyper stressant, je me suis réveillé à 3 heures du matin cette nuit par exemple, raconte Alexis Diederle qui organise cette compétition pour la deuxième fois. Mais j'ai envie que tout soit carré, le parcours bien ficelé, pour que du monde vienne et se fasse plaisir". L'organisateur espère bien faire venir 500 à 1.000 amateurs de vélos pour encourager les coureurs et profiter de la météo qui s'annonce radieuse.