Le cannabis légal fait un tabac en Suisse

Culture du cannabis légale dans une serre de l'entreprise KannaSwiss à Koelliken au sud de Bâle. / © Stéphane Gaudry France 3 Alsace
Culture du cannabis légale dans une serre de l'entreprise KannaSwiss à Koelliken au sud de Bâle. / © Stéphane Gaudry France 3 Alsace

La loi suisse permet de vendre du chanvre avec moins de 1% de THC (tétrahydrocannabinol). Ce cannabis "light" au CBD (cannabidiol)  est en plein boom. 

Par Bernard Stemmer

Chez nos voisins suisses, la législation permet de vendre du chanvre avec moins de 1% de THC (tétrahydrocannabinol). Ce cannabis "light" au CBD (cannabidiol) est en plein boom.

C'est quoi le CBD ?

Même goût, même odeur, mais pas d'effets psychotropes. A quoi bon alors, diront les puristes en toute clandestinité. C'est qu'ils ne connaissent pas le CBD, un autre principe actif du chanvre et pas des moindres. Véritable produit miracle, le cannabidiol aurait des vertus déstressantes, relaxantes, antalgiques, anti-inflammatoires, anticancéreuses mêmes et la liste est encore longue. Difficile d'affirmer ou d'infirmer quoi que ce soit, les études sont en cours mais encore insuffisantes pour valider tout le catalogue des effets potentiels. Côté consommateurs en tout cas, on n'attend pas les validations scientifiques. Le marché s'envole et les produits à base de cannabis CBD se déclinent sous toutes les formes : huiles, infusions, shampoings, sucettes, spaghettis... déjà des centaines de références et le phénomène ne semble pas prêt de s'arrêter.

L'Eldorado des producteurs

Aujourd'hui, la Suisse compte plus de 250 producteurs de chanvre déclarés. D'après les médias helvètes, le marché du cannabis légal représenterait déjà 100 millions de francs suisses (86 millions d'euros) par an. Le marché de l'herbe légale à fumer, très porteur au début, est déjà saturé, mais le marché des produits parapharmaceutiques, cosmétiques et alimentaires est loin d'avoir montré ses limites.

Et pour nous Français

Faible THC ou pas, la consommation de cannabis reste prohibée en France. Contrôlé positif au volant, quelle que soit la quantité de THC dans le sang, vous êtes passibles de deux ans d'emprisonnement et 4.500 euros d'amende. Méfiance donc quand vous allez en Suisse: le chocolat et le fromage oui, les produits relaxants, danger !


 

Sur le même sujet

Epernay : un dispositif de sécurité renforcé pour les Habits de Lumières

Près de chez vous

Les + Lus