Concert de M Pokora au Zénith de Strasbourg : “j'y retourne juste pour le revoir”

Amanda et M Pokora / © F. Grandon
Amanda et M Pokora / © F. Grandon

Il est originaire de Strasbourg, et c'est un chanteur très connu. Elle a 21 ans, elle habite Ostwald et elle aimerait pouvoir le rencontrer. Amanda Bernard est fan de Matt Pokora depuis qu'elle a 8 ans, et elle va le voir chanter ce soir pour la 7e fois.

Par Florence Grandon

Amanda est une vraie fan, elle collectionne les posters et les albums de son idole, elle garde précieusement les tickets de concerts, les t-shirts et les articles sur Matt Pokora depuis qu'elle a 8 ans, "quand il est passé dans Pop Star en 2003", précise-t-elle, c'est là qu'elle a eu le coup de foudre pour le jeune chanteur originaire de Strasbourg. Alors ce soir, elle est heureuse de le revoir. 
M Pokora for ever / © F. Grandon
M Pokora for ever / © F. Grandon

Le Zénith, elle le connaît, elle y est allée plusieurs fois. Dernier concert en date, au mois d'avril. Alors ce soir, les chansons seront sans doute les mêmes, mais ce n'est pas important. "J'y retourne juste pour le revoir", dit-elle.

"Elle désespère de le rencontrer", ajoute Sabine, sa mère. A chaque fois, elle fait la queue, arrive en avance, se met tout devant... et quelqu'un lui passe devant. Aujourd'hui, elle aurait voulu aller à sa rencontre à 17h au Zénith pour faire une photo avec lui. Mais elle a eu un entretien pour un CDD dans une mairie dans l'après-midi.

Amanda est employée de collectivité dans une crèche, elle y fait le ménage. Mais son contrat s'est terminé, alors ce rendez-vous était important. "C'est de nouveau un CDD, les CDI ne courrent pas les rues", ajoute sa mère, un peu triste pour sa fille.

Mère et fille sont très proches. Amanda vit chez ses parents, elle est l'aînée de quatre enfants. Et c'est la deuxième fois qu'elle assiste à un concert de M Pokora avec sa mère, un moment de complicité et de ferveur partagées, pour 130 euros les billets. "Et si on avait dû payer plus cher pour être dans la fosse, je l'aurais fait", ajoute-t-elle.

Sabine Bernard sait ce que c'est qu'un fan, elle en a deux à la maison. Elle a d'abord suivi son mari sur de nombreux concerts de Johnny Halliday, pendant des années, et "parfois il voulait la meilleure place, en fosse d'or, avec l'album collector". Mais Amanda, elle, fait en fonction de ses moyens, précise Sabine.

Sur le quai de Tram, Amanda n'écoute pas Matt Pokora et pour cause : elle a vidé la mémoire de son téléphone, pour pouvoir prendre des photos et faire des vidéos. "Il ne faut pas que le téléphone lâche aujourd'hui", insiste Sabine. Le tram arrive rapidement, elle auront un changement puis dix minutes de marche. Mais le retour sera plus contraignant ; c'est un jour de grève à la CTS, donc les fans devront marcher. Plus un tram ne circulera après 20 heures. Amanda et Sabine ont déjà fait le trajet, elles connaissent les raccourcis, elles devraient mettre quarante-cinq minutes pour rentrer.

Le temps de réécouter en boucle le concert, dans la tête ou les oreilles. Ce ne sera pas un retour triste pour Amanda. Sauf si elle ne réussit pas à s'approcher ce soir de son idole, un peu plus que la dernière fois.

© F. Grandon
© F. Grandon

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne