Concours de chansons d'Stìmme. Vous rêvez de chanter en langue régionale ? Inscrivez-vous jusqu'au 20 mai

Le concours d'Stìmme, la voix en alsacien, revient pour sa 5e édition. Un événement qui doit mettre en lumière la création artistique régionale et les dialectes. Artistes amateurs ou semi-professionnels, vous avez jusqu'au 20 mai pour envoyer votre maquette.

Créé en 2016, le concours de chansons en alsacien et en platt d'Stìmme est de retour. Après la victoire de Cynthia Colombo en 2021, place à de nouveaux talents. Un événement qui s'adresse à tous les artistes amateurs ou semi-professionnels, sans limite d'âge, en solo ou en groupe. Création originale, revisite d'une chanson traditionnelle, reprise, tout est permis. Seuls impératifs : chanter en langue régionale et ne jamais avoir sorti d'album dans cette langue.

"Ce concours doit permettre de montrer la vitalité de la création artistique régionale ainsi que celle de nos dialectes" estime Victor Vogt, directeur de l'OLCA (Office pour la langue et les cultures d'Alsace et de Moselle) qui coorganise l'événement avec France bleu elsass, France 3 Grand Est et l'artiste et coach Matskat. 

Pour y participer, c'est simple. Il suffit d'envoyer une maquette de votre chanson en langue régionale à France bleu elsass avant le 21 mai. Un jury sélectionnera dix candidats qui enregistreront leur chanson en studio. Les cinq meilleures prestations seront départagées par le grand public avant la finale au Royal Palace le 31 octobre 2024. 

Pour la première fois, un prix spécial sera décerné à la "meilleure création". L'objectif étant de valoriser la création artistique en langue régionale, une "langue vivante et festive" et de récompenser le travail de composition des artistes.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité