Des orages, de la grêle et des rafales jusqu'à 130 km/h : le Haut-Rhin placé en alerte rouge, le Bas-Rhin en vigilance orange

Après une vague de chaleur intense, les orages vont s'installer en Alsace, ce 11 juillet 2023 en fin d'après-midi. Le Haut-Rhin a été placé en vigilance rouge par Météo France, le Bas-Rhin en orange. De la grêle, de fortes rafales et des intempéries importantes sont attendues.

Après des pointes à 36°C localement ce mardi 11 juillet, de forts orages vont faire leur apparition en fin d'après-midi en Alsace. Le Haut-Rhin a été placée en vigilance rouge renforcée par Météo France, le Bas-Rhin en orange tout comme une partie de la Lorraine et la Franche-Comté. 

Les orages commenceront à éclater sur le sud du Haut-Rhin et remonteront sur le Bas-Rhin. Les vents souffleront à 90km/h sur toute la région. Certaines rafales pourront atteindre les 120 à 150 km/h, selon Christophe Mertz, météorologiste chez Atmo-risk. Le phénomène sera le plus intense entre 19h et 22h dans toute la région. 

Ces orages, qui auront une intensité électrique intense, pourraient aussi se manifester sous forme de grêlons. "Leur taille pourrait atteindre 5 cm et causer de gros dégâts, en particulier dans le Haut-Rhin et sur le Territoire de Belfort", indique le météorologiste alsacien. Cela reste toutefois hypothétique, mais la situation météo de ces prochaines heures "n'est pas habituelle pour un mois de juillet".  

Une très forte intensité pluvieuse pouvant donner des cumuls de l'ordre de 20 à 40 litres d'eau/m2 voire 50 litres d'eau/m2 plus localement parfois en moins de 30 minutes est possible, précise la préfecture du Haut-Rhin. Les orages ne seront pas forcément généralisés, mais certains secteurs pourront être touchés par ces phénomènes violents.

La SNCF recommande de voyager avant 17h

Compte tenu des prévisions météo de ces prochaines heures, la SNCF recommande aux voyageurs alsaciens et vosgiens de privilégier les voyages en TER avant 17h. "Les conditions climatiques dégradées peuvent imposer l'arrêt des circulations ou des limitations de vitesse", indique l'entreprise sur Twitter. Beaucoup de trains sont supprimés au compte-gouttes sur les panneaux d'affichage de la gare de Strasbourg. 

TER Grand Est a aussi annoncé l'arrêt de circulation sur certaines lignes alsacienne : 

  • Dès 19h, les lignes entre Lutterback et Kruth, entre Colmar et Munster et entre Mulhouse et Müllheim. 
  • À partir de 20h entre Sélestat et Molsheim, et entre Molsheim et Saales. 
  • À 21h, entre Vendenheim et Niederbronn-les-Bains et entre Strasbourg et Lauterbourg. 

En fonction des alertes, la circulation des trains pourrait être interrompue sur certains tronçons en fin d'après-midi. Avec les rafales de vents, des arbres peuvent tomber sur les rails et causer de nombreux retards. Le site internet de TER Grand Est actualisera les dernières informations en temps réel dans l'après-midi.

Fermeture des parcs, jardins et de la Foire Saint-Jean 

Après le placement en vigilance orange du Bas-Rhin, la mairie de Strasbourg a annoncé la mise en place d'un protocole de mise en sécurité des habitants et usagers des services publics. 

La Ville a décidé de fermer les six parcs suivants à partir de 15h : Pourtalès, Orangerie, Contades, Citadelle, Schulmeister et Albert Schweitzer. Les neuf cimetières municipaux seront également inaccessibles au public. La Foire Saint-Jean, qui a pris place au Wacken depuis le 26 juin, fermera ses portes à partir de 17h.

La réouverture de ces espaces dépendra de l'évolution des conditions météorologiques après le passage de la perturbation orageuse.

Le préfet du Haut-Rhin, a demandé à l’ensemble des maires : 

  • de fermer et interdire l'accès aux parcs et jardins en raison du risque de chute de branches ou d'arbres ;
  • d'annuler les éventuels événements et rassemblements en extérieur ;
  • d'informer les gérants de terrains de campings et s'assurer de la possibilité d'évacuer les usagers vers un local refuge.

Les orages ont commencé à circuler en fin d'après-midi comme le montre la video ci-dessous prise dans le Bas-Rhin vers 17h.

Le maire de Hoerdt Denis Riedinger explique avoir eu l'impression "d'une douche qui a duré entrer quinze et vingt minutes". Plusieurs platanes sont au sol dans les rues de la commune.

Le souvenir de Pourtalès en 2001

Avec les fortes chaleurs attendues tout au long de l'après-midi, l'intensité de l'instabilité est beaucoup plus importante. "Cette perturbation va être au contact de sols très chauds en Alsace, il y a de quoi être alarmiste", précise Christophe Mertz.

Pour le météorologiste, la violence des orages à venir pourrait rappeler le 6 juillet 2001, et la catastrophe de Pourtalès à Strasbourg. À l’époque, 13 personnes, qui étaient venues assister à un concert en plein air, sont mortes après la chute d'un arbre. "Le phénomène peut aussi être similaire au 30 juin 2012, où de fortes rafales avaient causé de nombreux dégâts", ajoute-t-il. 

L'intensité est aussi liée au conflit de masse d'air. "L'air chaud s'est décalé vers l'est de la France, et l'air froid est lui situé sur les îles britanniques. Au milieu, plusieurs zones de frictions vont se former pour créer ces orages", explique le spécialiste. La deuxième partie de semaine devrait être plus calme, avec le retour d'un temps sec et des températures comprises entre 26 et 30°C.

Le réseau des Sentinelles activé

En parallèle, la préfecture du Bas-Rhin a activé, ce 11 juillet, son réseau des Sentinelles (une patrouille de bénévoles scrutant les départs de feux) pour faire face au risque d'incendie dans le département. En effet, les conditions météorologiques de ces derniers jours, avec des températures au-dessus des 33°C, favorisent les départs de feux de forêt.

Plusieurs secteurs sont concernés par le déploiement de ce réseau : Haguenau, Wissembourg, Niederbronn-les-Bains, Molsheim, Woerth et La Petite Pierre.

La préfète appelle la population à avoir un "comportement responsable". Il est conseillé de ne pas organiser de barbecue proche de la végétation, de ne pas jeter son mégot au sol ou par la fenêtre de sa voiture. Les travaux doivent être réalisés loin des espaces verts, avec un extincteur à portée de main.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité