REPLAY. "C'est un investissement historique", le groupe pharmaceutique Merck injecte 130 millions d'euros à Molsheim et promet 800 nouveaux emplois

Diffusé du au Publié le Mis à jour le
Écrit par Lisa Jardini .

Merck Molsheim annonce pour son cinquantième anniversaire, un investissement inédit. Également au sommaire du JT le retour des vendanges et la rentrée de l'orchestre philarmonique de Strasbourg avec le "Requiem" de Verdi.

Le groupe pharmaceutique Merck à Molsheim (Bas-Rhin), fabriquant d'équipements dédiés à l'industrie pharmaceutique et agro-alimentaire stérile poursuit son développement en France. Pour ses 50 ans d'existence, le site alsacien annonce un programme d'investissement inédit : 130 millions d'euros et 800 nouveaux emplois à l'horizon 2028. Romina Marcovici, directrice des opérations du site de Merck Molsheim : "Pour notre site c'est un investissement historique. C'est le premier investissement de cette taille avec ces valeurs et ces créations d'emploi. Sur les 800 postes cela représente 80% d'opérateurs de production et 20% de fonctions support."

Cet investissement permettra notamment la construction d'un nouveau bâtiment de production qui devrait être opérationnel fin 2024. Au total, 12 lignes d'assemblage sont prévues pour la fabrication de produits industriels : des poches à usage unique, très demandés par les laboratoires. "Avec les nouvelles innovations, les nouveaux médicaments qui vont arriver, on parle de traitements personnalisés, de bio thérapie, il faut réinventer les modes de production. Il faut les rendre plus simples, plus flexibles et plus rapides à mettre en œuvre. C’est pour ça que la technologie de l’usage unique est fantastique. C’est une compétence clé que le site est en train d’acquérir", explique Thierry Hulot, président de Merck en France. 

Le Ministre Olivier Becht est venu inaugurer le dernier bâtiment du site alsacien : "l’Alsace a subit au cours des 20 dernières années, une très forte désindustrialisation . Aujourd’hui, c’est le retour de l’industrie et des grands projets industriels."

Grâce à ces nouvelles installations, Merck Molsheim sera en capacité de produire 50.000 poches stériles par an, à partir de 2028.

Les vendanges du vin nature

Elles ont débuté le 29 août, pour le crémant et lundi 5 septembre, pour les vins tranquilles. Nous serons sur les hauteurs de Barr à Mittelbergheim pour évoquer plusieurs facettes de la viticulture : l'adaptation aux changements climatiques, la productions des vins naturels mais aussi la transmission des vignobles. Sur les milliers de viticulteurs alsaciens, seulement 60 d'entre eux produisent du vin nature.

La famille Kleinknecht exploite 10 hectares de vignes sur les coteaux de Mittelbergheim (Bas-Rhin). Les grappes d'auxerrois sont gorgées de sucre, mais cette année, les rendements seront moindres, la faute à la météo. L'air chaud et sec de cet été n'a pas fait du bien aux jeunes vignes qui ne seront pas récoltées cette année. Les 10 hectares de cette famille sont cultivés en biodynamie depuis 2012. Les vignes ont bénéficié de décoctions de plantes et de tisanes. Les seuls traitements autorisés sont le cuivre et le souffre.

Le "Requiem" de Verdi à Strasbourg

C'est la rentrée de l'orchestre philarmonique de Strasbourg. Pour son retour, Aziz Shokhakimov dirige le Requiem de Verdi. A l'affiche les solistes Serena Farnocchia (soprano), Jamie Barton (mezzo-soprano), Benjamin Bernheim (ténor) et  Ain Anger (basse). Deux grands chœurs les accompagnent : le chœur de l’Opéra national du Rhin, dirigé par Alessandro Zuppardo, et le chœur philharmonique de Brno, dirigé par Petr Fiala.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité