REPLAY. Strasbourg : les proches de l'octogénaire mort sur un brancard déposent plainte, "cette situation ne paraît pas normale"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lisa Jardini .
19/20 du jeudi 22 septembre Alsace© France 3 Alsace

La famille du patient mort sur un brancard à l'hôpital de Strasbourg porte plainte et veut des réponses sur les circonstances du décès. A suivre également les arbres fruitiers de Saales (Bas-Rhin) fêtent leurs 20 ans et la sensibilisation des jeunes à l'écologie.

Trois semaines après le décès d'un homme de 81 ans aux urgences du Nouvel Hôpital Civil à Strasbourg, sa famille veut comprendre ce qu'il s'est passé. Cet homme, connu pour des antécédents en néphrologie et urologie, avait passé vingt-deux heures sur un brancard. Sans réponse de l'hôpital, la famille n'exclut pas de porter plainte et vient de faire appel à un avocat. Ils pensent qu'il y aurait pu y avoir des dysfonctionnements ce jour-là.

Maître Airoldi n'en est qu'au tout début de sa mission, mais déjà ce qu'il a lu dans le dossier qu'on lui a confié le fait sursauter. Dans ce document, il est écrit que le patient a été découvert mort aux urgences. "Comment peut-on, en 2022, dans un hôpital public, être découvert mort ? Je pense qu'on n'est pas dans un placard à balais. Il y a des infirmières et des médecins qui passent... Ils sont certainement débordés de travail et c'est pour ça que la famille ne leur en veut pas personnellement. Mais cela n'est pas normal" témoigne Maître Matthieu Airoldi.

Ce jour-là, les équipes étaient débordées, ce qui est trop souvent le cas, selon Christian Prud'homme, du syndicat FO. "On est dans un mode de fonctionnement dégradé, c'est-à-dire qu'on arrive plus à revenir sur une normalité de prise en charge", dénonce-t-il. 

Que s'est-il passé dans la prise en charge du patient dans la nuit du 31 août au 1er septembre? La famille veut le savoir.

Mulhouse : vers un centre-ville piéton ?

Moins de voitures et donc moins de pollution dans les villes, c'est dans l'air du temps. Mulhouse n'y échappe pas. Six rues supplémentaires du centre-ville vont devenir exclusivement piétonnes à partir de l'année prochaine. Et les commerçants accueillent la nouvelle avec plus ou moins d'enthousiasme. 

Nouveau dispositif de financement des cultes

En avril 2021, la ville de Strasbourg s'était attiré les foudres du ministère de l'Intérieur après avoir voté le principe d'une subvention de plus de 2 millions d'euros pour la construction d'une mosquée. Finalement, la demande de subvention avait été retirée mais la ville veut clarifier les modalités d'attribution de ses subventions. De nouvelles dispositions seront soumise au vote du Conseil municipal lundi 26 septembre 2022.

Sensibilisation aux défis climatiques

Chacun a un rôle à jouer pour préserver l'environnement. Feris Barkat l'a bien compris, quand plus jeune, il s'engage pour préserver la planète. Cet ancien élève d'Illkirch-Graffenstaden a initié un projet appelé "éco-écoliers". Il s'agit de reconnecter les jeunes à la nature et les sensibiliser aux enjeux environnementaux. 

Les arbres fruitiers de Saales ont 20 ans

A Saales dans la vallée de la Bruche (Bas-Rhin), 3.000 arbres fruitiers s'épanouissent malgré l'altitude. Cultiver des fruits dans ce secteur forestier, une idée un peu folle à laquelle s'est accrochée une poignée d'arboriculteurs. Vingt ans après, force est de constater qu'ils ont réussi leur pari.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité