L'Ecole française de Bâle : l'école de l'excellence

Cours d'allemand en classe de CM2 à l'Ecole française de Bâle. / © Géraldine Dreyer, France 3 Alsace
Cours d'allemand en classe de CM2 à l'Ecole française de Bâle. / © Géraldine Dreyer, France 3 Alsace

L'école française de Bâle fondée en 1884 accueille une centaine d'enfants, de la crèche au CM2 en passant par la maternelle. Expatriés et familles multiculturelles ont fait le choix de cette école pour l'excellence de son enseignement. Dix-sept nationalités différentes s'y côtoient.

Par vincent.lemiesle

"Je parle français à la maison, parfois un peu allemand avec mon père. J’ai appris beaucoup de vocabulaire en français, j’ai appris aussi les maths en allemand, l’anglais. Je fais aussi du sport, du handball, du basket, du volley et badminton", explique Thomas Cullmann, un élève franco-allemand en CM2 qui fréquente l'école française de Bâle depuis la crèche. Ici, dans cette école française privée et payante, créée à Bâle en 1884, l'enseignement est dispensé à une centaine d'élèves, de la crèche au CM2.

Des élèves privilégiés puisqu'une année scolaire peut couter jusqu'à 14.000 euros. Dans certaines conditions, des bourses sont accordées aux familles qui en font la demande et certaines entreprises, comme Novartis, paient à leurs employés une partie des frais scolaires. L'école, homologuée par l’Agence de l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE), dépend du ministère de l’Education de Bâle-Ville et de l’Académie de Strasbourg. 
 
Les tout petits à la crèche de l'école française de Bâle, en pleine activité artistique / © Vincent Lemiesle, France 3 Alsace
Les tout petits à la crèche de l'école française de Bâle, en pleine activité artistique / © Vincent Lemiesle, France 3 Alsace

Thomas dit avoir des copains de diverses nationalités à l'école et trouve ça très bien : "Au début t’es obligé de parler leur langue et d'essayer de les faire parler français. L’année dernière dans ma classe on parlait allemand, anglais, français et bâlois. Beaucoup de langues, quoi, pour se comprendre et je trouve ça très bien." Comme Thomas, beaucoup d'autres élèves sont issus de familles multiculturelles où l'on parle anglais, allemand, espagnol ou d'autres langues à la maison. Le profil des familles est très variée : 17 nationalités différentes se côtoient au sein de l'établissement.
 
Cours de maths en français et en allemand en classe de CM2 à l'école française de Bâle / © Géraldine Dreyer, France 3 Alsace
Cours de maths en français et en allemand en classe de CM2 à l'école française de Bâle / © Géraldine Dreyer, France 3 Alsace

Des familles viennent du monde entier.  "Ce sont des familles bâloises, de la proche frontière de la circonscription de Saint-Louis ou de Mulhouse ou du Bade-Wurtemberg, weil-am-Rhein, Lörrach - tout le sud de la Forêt Noire - et puis, surtout, des familles d’expatriés anglophones, hispanophones ou pratiquant d’autres langues: le russe, le japonais, le chinois parfois, des gens originaires d’Amérique du sud, d’Australie, de Nouvelle-Zélande, explique la directrice de l 'école, Michèle Hugel. Ils viennent ici parce qu’ils sont appelés par des obligations professionnelles très souvent dans la chimie bâloise, parfois dans la banque, pour deux ou trois ans." 
 

"L’excellence académique à la française est une valeur en Suisse en Allemagne"

Le profil des familles inscrivant leurs enfants à l'école est essentiellement celui de familles nomades, qui parcourent le monde de poste en poste. Ce qu'ils cherchent dans l'enseignement dispensé à l'école française de Bâle c'est, selon la directrice, Michèle Hugel, le "plus" de l'enseignement à la française, ce petit plus qui fait la différence : « Ici les élèves apprennent le français de manière très progressive, un excellent français et le français c’est un des arguments qui leur permettra de se différencier de la grande masse, ce qui est déterminant dans le marché du travail ou des études supérieures. L’éducation française est une éducation d’excellence parce que c’est une éducation académique et l’excellence académique à la française est une valeur en Suisse en Allemagne parce qu’il y a une qualité et une structuration de la transmission de connaissance qu’on a rarement ailleurs »
 
Atelier cuisine animé en anglais par le cuisinier de l'école française de Bâle / © Géraldine Dreyer, France 3 Alsace
Atelier cuisine animé en anglais par le cuisinier de l'école française de Bâle / © Géraldine Dreyer, France 3 Alsace

En dehors des cours, l'école propose aussi des activités périscolaire jusqu'à 18 h 30: chorale, sport, jardinage et théâtre notamment. L'atelier cuisine animé en anglais par le cuisinier remporte, lui, un franc succès. Dégustation assurée en fin de session. L'Ecole Française de Bâle organise des journées Portes Ouvertes régulièrement, les prochaines auront lieu le 19 janvier 2019 sur le site de la crèche et de l'école maternelle (Dornacherstrasse 192) et le samedi 26 janvier sur le site de l'école élémentaire (Engelgasse 103).

Le reportage de France 3 Alsace


 

Sur le même sujet

Les + Lus