• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Exploit de deux Alsaciens, dont un handicapé: ensemble, ils sont venus à bout de l'Ironman de Roth

© France 3 Alsace
© France 3 Alsace

Ils l'ont fait! Deux Alsaciens, deux amis, l'un valide, l'autre handicapé viennent de boucler, ensemble, l'Ironman de Roth en Allemagne. Ils sont allés au bout de leurs forces, de leurs souffrances et de leur courage. Un exploit autant sportif qu'humain.

Par Astrid Servent

Matthieu et Yves: ce sont eux les héros du triathlon de Roth en Bavière. Ce binôme d'Alsaciens est hors norme. Matthieu Hiltenbrand, 40 ans, a poussé son ami handicapé, Yves Vorburger, 57 ans, sur 3,8 kilomètres de nage, 90 kilomètres de vélo et 42 kilomètres de course à pied. Un exploit réalisé en un peu moins de 17 heures. Des mois de préparation et d'efforts récompensés par une ligne d'arrivée franchie ensemble, debout et acclamés par des dizaines de milliers de spectateurs. 

 
© France 3 Alsace
© France 3 Alsace


Une épopée en trois temps


D'abord, la nage: 3,8 kilomètres à parcourir. Parti à 6h30 dans le soleil levant, Matthieu tracte son ami allongé dans un canoë bleu. Ils s'étaient fixés une heure trente de parcours. Premier défi relevé. Jusque là, tout baigne!
 
Iron2men: 3,8 km de nage...tout baigne! / © David Marcelin
Iron2men: 3,8 km de nage...tout baigne! / © David Marcelin
 

Vient ensuite, l'épreuve tant redoutée: le vélo. Sur le papier, 180 kilomètres à parcourir. Dans les faits, en accord avec l'organisation, ils n'en feront "que" la moitié. Matthieu doit pédaler en poussant son ami installé dans un siège prototype fixé à l'avant du vélo. Pour les deux hommes, la souffrance est extrême. 180 kilos à tracter pendant 7 heure et demie. Le tandem doit s'équilibrer en permanence, au risque de chuter. A l'arrivée, Matthieu regrette de ne pas avoir pû boucler la totalité du parcours. Des regrets qu'il laisse rapidement de côté pour rester concentré car la dernière épreuve, celle du marathon, se dresse maintenant devant eux.

 

Iron2men: 90 kilomètres à vélo...dur, dur dans les côtes / © David Marcelin
Iron2men: 90 kilomètres à vélo...dur, dur dans les côtes / © David Marcelin


Ils boucleront vaillamment leurs 42 kilomètres en 7 heures, portés par les 200 000 personnes venus encourager ces athlètes hors normes. Ils franchissent la ligne d'arrivée à 23h10, à bout de souffle, à bout de force mais heureux comme jamais.  Leur amitié, leur courage, leur persévérance, leur force a vaincu les crampes, les larmes, les douleurs, la fatigue, la maladie. Le public ne s'y trompe pas: ils sont acclamés en héros. Le Challenge Roth, c'est fait!
 

Iron2men: 42 kilomètres en course à pied...et c'est la fin! / © David Marcelin
Iron2men: 42 kilomètres en course à pied...et c'est la fin! / © David Marcelin


Et après?

Et après? Aussi banal que cela puisse paraître, ces surhommes vont reprendre leur vie. Matthieu retrouve les autistes dont il s'occupe à l'hôpital de Brumath. Yves, lui, retrouve son univers, son fauteuil et ses 37 médicaments par jour. Le rêve ne s'arrêtera pas là pour autant. Après avoir tellement pesté sur son vélo, frustré de ne pas avoir bouclé les 180 kilomètres de l'épreuve, Matthieu a fixé le nouvel objectif: "l'an prochain, on remet ça! Et Yves va prendre rendez-vous avec un nutritionniste pour perdre 30 kilos!". Dont acte...et chapeau bas, Messieurs!
 
L'incroyable Ironman de Matthieu et Yves, deux sportifs, un valide, l'autre non


Une belle histoire qui a commencé dans le cabinet d'un kiné

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus