Haut-Rhin : une femme, suspectée d'avoir déposé une bombe factice près de l'école de Volgelsheim, en garde à vue

Une femme suspectée d'avoir notamment déposé une bombe factice dans la cour de l'école Alexandre Dumas de Volgelsheim dans le Haut-Rhin a été placée en garde à vue le lundi 11 octobre. La femme, d'origine russe, qui n'a pas d'antécédents judiciaires ne reconnaît pas sa participation aux faits.

Une femme est placée en garde à vue depuis le lundi 11 octobre. Elle est suspectée d'avoir déposé une bombe factice à proximité de l'école maternelle Alexandre Dumas et du périscolaire de Volgelsheim (Haut-Rhin). La police, les gendarmes et des équipes de démineurs étaient intervenus aux abords de l'école suite à la découverte d'un colis suspect le lundi 20 septembre.

Selon la procureure de la République de Colmar, ce colis ne contenait aucune charge explosive mais des dessins et des écrits avec des références à Allah.

Certains documents étaient tachés d'un produit rouge "type sauce tomate ou encore colorant alimentaire rouge", apprend-on dans un communiqué de presse. Le lendemain de cette découverte, le mardi 21 septembre, une lettre de menace désignant le directeur de l'école avait également été retrouvée.

La suspecte nie les faits

La suspecte, née en Russie en 1989, n'a pas d'antécédents judiciaires et nie sa participation aux faits. La procureure a demandé sa mise en examen pour menaces de mort ou d'atteintes aux biens dangereuses pour les personnes avec préjudice sur personne chargée de mission de service public, ce qui constitue une circonstance aggravante. Le juge d'instruction poursuit ses investigations pour déterminer le profil et les mobiles de la suspecte. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société justice