Incendie de l'ancienne filature de Huttenheim: deux adolescents mis en examen

Publié le Mis à jour le
Écrit par CatherineMunsch
© Pompiers du Bas-Rhin/ SDIS 67

A Huttenheim, au sud de Benfeld,  2.000 mètres carrés ont été détruits par les flammes le mercredi 17 janvier. Deux adolescents étaient à l'origine de l'incendie. Ils auraient voulu "faire semblant de mettre le feu". Ils ont été mis en examen pour incendie volontaire.

Le bâtiment, une ancienne filature, auraient dû accueillir de tous nouveaux appartements. Après l'incendie du 17 janvier, il va devoir être rasé. Plus de 2000 mètres carrés sont partis en flammes le mercredi 17 janvier en milieu d'après-midi. Les dégâts s'élèvent à plus d'un million d'euros. Selon la brigade de gendarmerie de Benfeld en charge de l'enquête, les deux adolescents de 14 et 15 ans, jusque là inconnus de la justice, ont été interpellés grâce au recoupement de témoignages lors des opérations de recherche auprès de la population.

Nés en 2003 et 2004, les adolescents sont tous deux domiciliés à Huttenheim dans la commune même où ils ont déclenché l'incendie. Ils ont été interpellés le samedi après-midi et ont reconnus les faits. Ils avaient déjà été à l'origine de deux autres incendies, deux jours auparavant. Ils avaient incendié des engins de chantiers à Huttenheim et un véhicule à Benfeld. Ils ont été placés en garde à vue le samedi et présentés à un juge pour enfants, au parquet des mineurs ce lundi matin. L'un d'entre eux a été immédiatement placé dans un établissement d'éducation spécialisée.

De gros moyens ont été nécessaires pour venir à bout de l'incendie. Les secours avaient dû intervenir très nombreux depuis les centres de Barr, Benfeld, Plobsheim, Molsheim, Erstein, Boofzheim, Huttenheim, Markolsheim, Sélestat, Châtenois, engageant près de 90 personnes en tout.





En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.