Le Tour Alsace cycliste 2024 aura bien lieu du 24 au 28 juillet, malgré les Jeux olympiques de Paris

Plus sur le thème :

Si le doute persistait encore, il a été levé à moins de trois mois de l'événement : malgré la tenue des JO, qui mobilisera à Paris les forces de l'ordre, le Tour d'Alsace cycliste aura bien lieu du 24 au 28 juillet, les organisateurs en ont eu confirmation par la gendarmerie.

"La direction du CIO nous a demandé de déplacer les dates du Tour Alsace pour ne pas faire d'ombre aux JO de Paris. Forcément deux grandes manifestations sportives en concurrence, c'est embêtant. Mais pour nous, c'est trop tard (...). Notez donc que le Tour Alsace 2024 aura bien lieu du 24 au 28 juillet" : c'est par ce post sur les réseaux sociaux, au ton volontairement humoristique, tels que Francis Larger et son équipe du Tour Alsace aiment les publier, que les organisateurs ont partagé leur soulagement : l'édition 2024 de l'épreuve cycliste aura lieu aux dates prévues, au cœur de l'été olympique.

"Une fois, nous avions plaisanté sur le Tour de France, et la concurrence que notre Tour Alsace pouvait lui faire, sourit Jean-Pierre Reverdy, le bras droit du directeur de l'épreuve. Là, nous venions juste d'avoir la confirmation du commandant de gendarmerie que nous pouvions bien maintenir la course, et c'était une manière de partager la bonne nouvelle. Bien sûr que le CIO ne nous a jamais demandé quoique ce soit... Mais il est vrai que beaucoup d'événments sportifs ou culturels sont annulés cet été. Le nôtre aura lieu et nous sommes contents !"

Et à lire les commentaires qui ont accompagné la publication, les fans alsaciens de cyclisme, chauvins, se sont réjouis de l'information. "J'espère bien, j'ai pris mes vacances exprès, dit cette internaute. Et on verra rien des JO, on ne va pas s'arrêter de vivre pour eux !" "On sera là, on s'en f... des JO", peut-on également lire. "Encore une fois la grandiloquence de la capitale... Aucune anticipation sur les autres événements, et bien sûr la sécurité. J'espère que tout se passera pour vous ! "

La sécurité de l'événement, c'est bien ce qui était au cœur des discussions ces dernières semaines, assurée, aux côtés des organisateurs, par les forces de l'ordre, qui seront à ces dates largement mobilisées par les Jeux olympiques de Paris. "Nous avons 20 ans d'expérience, plus de 400 bénévoles, nous avons fait la preuve de notre sérieux, assure Jean-Pierre Reverdy. Nous aurons cette année une quinzaine de motards, contre 24 les années précédentes, mais nous saurons faire. Nos arguments ont convaincu les forces de l'ordre."

5 étapes au programme

Argument de poids sans doute dans le dossier, l'appui des Allemands pour la cinquième étape, au départ d'Europa-Park, et celui des gardes suisses lorsque la course s'approche de la frontière suisse, du côté de Ferrette (Haut-Rhin) par exemple, pour l'étape 3, "étape parrainée par la principauté de Monaco", précise l'organisateur.

Cette édition sera donc bien lancée le 24 juillet, traditionnellement par un contre-la-montre dans les rues de Sausheim. La deuxième étape permettra aux coureurs de rejoindre Ferrette depuis Riedisheim, avant deux jours passés entre la Haute-Saône et le Doubs, tandis que le final se disputera donc entre Europa-Park et Sélestat.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité