Législatives 2024 en Alsace: qui est Théo Bernhardt, premier député Rassemblement national alsacien

Plus sur le thème :

Pour la première fois, un député Rassemblement national a été élu en Alsace. Théo Bernhardt, 24 ans, a été élu au second tour des élections législatives anticipées de 2024 dans la 8e circonscription du Bas-Rhin.

La vague Rassemblement national n'aura pas eu lieu. Alors que le parti était en tête dans onze circonscriptions sur quinze au premier tour, seul le candidat Théo Bernhardt a réussi à être élu. Dans la 8e circonscription du Bas-Rhin, le jeune représentant du Bas-Rhin a recueilli 51,44% des suffrages, face à la députée sortante Stéphanie Kochert (Horizons).

"Je ne réalise pas encore. C'est un honneur d'avoir ce rôle-là aujourd’hui", a-t-il déclaré après sa victoire au second tour. Le candidat de 24 ans avait récolté plus de 44% des voix lors du premier tour, soit le score le plus élevé par un candidat du Rassemblement national en Alsace.

Né à Angers, de parents alsaciens, Théo Bernhardt réside à Schiltigheim. Fraîchement titulaire d'un master en recherche biomédicale, il a fait ses études à l'IUT Louis Pasteur de Schiltigheim. Pour autant, en parallèle de son parcours étudiant, son engagement débute dès ses 18 ans, lorsqu'il adhère au Rassemblement national.

Favoriser le pouvoir d'achat et sortir l'Alsace du Grand Est

"Depuis que je suis tout petit, je m'intéresse à la politique. De fil en aiguille, d'action en action, on en est venus à me proposer une candidature dans la 8e circonscription", raconte-t-il à notre micro. Lors des élections législatives de 2022, il était déjà suppléant dans la 3e circonscription du Bas-Rhin.

Mais le jeune homme n'est pas passionné que par la politique. Du côté de ses loisirs, on peut voir sur le compte Instagram du jeune député sa passion pour l'équitation, mais aussi les voyages. On apprend également qu'il a participé à des jeux télévisés ("Tout le monde veut prendre sa place", "Les douze coups de midi").

Ma priorité sera tout de suite de redonner du pouvoir d'achat aux Français, en baissant les taxes sur les énergies

Théo Bernhardt

Député de la 8e ciconscription du Bas-Rhin (RN)

Quelle mesure souhaite-t-il faire passer en premier lieu ? "Ma priorité sera tout de suite de redonner du pouvoir d'achat aux Français, en baissant les taxes sur les énergies", avait-il déclaré au lendemain du premier tour.

Autre mesure souhaitée, la sortie de l'Alsace du Grand Est : "Je déposerai une proposition de loi allant dans ce sens dès les premières semaines du mandat", avait-il annoncé sur notre plateau avant le premier tour.

Des mensonges et désistements en défaveur au RN

Concernant les mauvais scores du parti à l'échelle régionale, mais aussi nationale, Théo Bernhardt a dénoncé "une campagne durant cette dernière semaine avec bon nombre de mensonges sur notre parti et des désistements qui expliquent notre score."

"Quand on a 140 députés du Rassemblement national élus, c'est que le front républicain n'a pas fonctionné, a-t-il déclaré. Le temps fera son affaire et on arrivera avec une majorité."

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité