VIDEO - SNCF : la hausse du prix des billets TER à bord des trains provoque la colère des usagers du Grand Est

Le réseau TER Grand Est et d’autres régions de France mettent en place, à partir de ce mercredi 20 mars, une nouvelle tarification pour les billets achetés à bord des trains. Cette hausse des prix visant à réprimer un peu plus la fraude est critiquée par les associations d’usagers.

 
Une nouvelle tarification pour les billets achetés à bord des TER a été mise en place le 20 mars 2019
Une nouvelle tarification pour les billets achetés à bord des TER a été mise en place le 20 mars 2019
Une nouvelle mesure de la SNCF, dans un but de dissuasion encore plus forte de la fraude, irrite les utilisateurs de trains régionaux et ses associations, notamment la FNAUT, la Fédération nationale des associations d’usagers des transports. Ils dénoncent une certaine incohérence et injustice.

Si vous n’avez pas pu vous procurer un billet avant de monter dans votre train, car votre gare de départ ne possède pas de guichet ou qu’il est défectueux, il ne vous sera désormais plus possible d’en acheter à bord au tarif normal. La SNCF et la région Grand Est ont modifié les conditions de ce dernier recours, parfois bien utile, d’achat de titre de transport. Le tarif "à bord" est désormais appliqué par le contrôleur.
 

Les nouvelles règles de régularisation dans le TER by France3Alsace on Scribd

 
En fonction de la longueur du trajet, le prix du billet est revu à la hausse. Par exemple, pour un trajet Strasbourg – Illkirch-Graffenstaden, inférieur à 25 km, le ticket passe de 2,70 euros à 10€. Pour faire Strasbourg-Colmar, d’une distance inférieure à 100 km, il faudra s’acquitter de 25 euros à la place de 13,20 euros. Et cela peut monter à 90 euros pour les trajets de plus de 300 km.

Le durcissement de ces règles provoque la colère de la FNAUT, qui à travers un communiqué, dénonce «la suspicion généralisée de la SNCF qui pénalise les usagers de bonne foi», et n’applique donc plus la présomption d’innocence, entre les réels fraudeurs et les personnes honnêtes. De plus, la Fédération reproche aussi à la SNCF la "multiplication des fermetures de guichet et la réduction de leurs horaires d’ouvertures", qui pourraient expliquer que certains passagers pénètrent sans billet dans le train.
 
La SNCF espère, par ces mesures, d’une part lutter plus durement contre les fraudeurs, et d’autre part, encourager l’achat de billet via leur application mobile ou sur leur site internet. La possibilité de se faire rembourser est quand même évoquée par l'entreprise via un recours auprès de leur service client. Cette démarche compliquée à aboutir et ces nouvelles règles agacent les associations. Même après l’annonce d’un possible futur partenariat avec La Poste, les collectivités locales, ou encore les buralistes, pour pouvoir acheter son billet de train.
 
Strasbourg : l'augmentation du prix des billets TER à bord des trains fait réagir les usagers

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports ter transports en commun