Cet article date de plus de 4 ans

Trois personnalités alsaciennes se souviennent de leur bac

Quel souvenir gardez-vous de votre bac ? Nous avons posé la question à Jean Rottner, le maire de Mulhouse, à Stéphane Dedieu, le PDG de l'entreprise Caddie et à Jean-Pierre Sauvage, le prix Nobel de chimie


Le maire de Mulhouse se souvient d'avoir passé "une mauvaise journée" le jour des résultats du bac. Jean Rottner a pourtant été l'un des deux seuls élèves de sa classe à l'obtenir du premier coup. Mais il se rappelle surtout n'avoir "pas fait grand chose pendant l'année de terminale".

L'actuel patron de l'entreprise Caddie, lui, se rappelle d'abord de son bac de Français, "une étape plaisir", selon Stéphane Dedieu. Il vivait au Mexique avec ses parents et il s'était rendu dans la capitale, Mexico, pour le passer. "Le vrai bac" passé plus tard en France, "c'était un peu plus d'angoisse", dit le dirigeant, qui se rappelle de son 19 en espagnol, une note qui a rattrapé des résultats plus décevants en maths et physique.

Quant à Jean-Pierre Sauvage, il vivait à l'époque à Drachenbronn. Ce jour là, il a pris son vélo pour aller voir les résultats affichés à Wissembourg. Plutôt bon élève, le scientifique avait obtenu une mention assez bien grâce aux maths, à la physique et aux sciences naturelles. Ils se souvient même aujourd'hui encore des sujets de sciences nat. tombés au bac.
durée de la vidéo: 03 min 12
Trois personnalités alsaciennes se souviennent de leur bac
 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bac éducation société