Les “amajaunes”, gilets jaunes femmes, mobilisées à Nancy et Metz

Les "amajaunes" réunies à Nancy. / © France 3
Les "amajaunes" réunies à Nancy. / © France 3

Au lendemain de l’acte X des gilets jaunes et des débordements observés notamment à Nancy aux alentours de la place Stan, le mouvement estampillé « Amajaunes », porté par des femmes, a rassemblé dans le calme plusieurs centaines de personnes à Nancy et Metz ce dimanche 20 janvier 2019.
 

Par Justine Saint-Sevin

Se démarquer des événements qui se succèdent depuis maintenant dix week-end.

Du moins, organiser une manifestation tranchant avec les actes violents et de vandalismes présents lors des dernières mobilisations des gilets jaunes ayant eu lieu les précédents samedi.

Mais aussi, parler des violences faites aux femmes et des inégalités salariales ou encore demander la démission de Marlene Schiappa. Voilà ce que revendiquent auprès de nos journalistes certaines "Amajaunes", du nom de ce mouvement porté par les femmes mais néanmoins ouvert aux hommes, présentes ce dimanche 20 janvier 2019, dans les rues de Metz et Nancy. 

C'est en effet dans ce but, qu'une centaine de personnes se sont réunies à Nancy, place Simone Veil où chacun était invité à prendre la parole après qu'un hommage n'a été rendu aux victimes depuis le début du mouvement. 

Même son de cloche à Metz.
Une centaine de manifestants se sont réunis sur la place de la République aux alentours de 13h30 dans une ambiance bonne enfant.
Le cortège s'est ensuite dirigé vers l’Hôtel de ville où une salle a été mise à disposition pour un café Klatsch avec des élus.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus