Anniversaire : l'hommage d'Oradour-sur-Glane à Charly-Oradour

10 juin 1944 : jour du terrible massacre d'Oradour-sur-Glane... Depuis, cette date est synonyme de commémoration. Cette année, elle s'est faite en présence du nouveau président Emmanuel Macron. En Moselle, une atmosphère particulière règnait dans la commune de Charly-Oradour.

C'était il y a un mois, au cours de l'entre deux tours de l'élection présidentielle : Emmanuel Macron alors encore candidat venait à Oradour-sur-Glane, et s'engageait à revenir le 10 juin s'il était élu...

Le nouveau chef de l'Etat était donc logiquement présent ce samedi dans la commune meurtrie de Haute-Vienne.

Et, comme chaque année, l'hommage associe plusieurs familles de Moselle, de la commune de Charly (au nord de Metz), rebaptisée depuis "Charly Oradour". Pourquoi ? 

L'explication est qu'en 1940, 39 habitants de Charly se sont trouvés expulsés en terre limousine...et se trouvaient donc à Oradour-sur-Glane le jour du massacre.

Parmi ces 39 personnes, Alfred Pincemaille, avait 17 ans ce 10 juin 1944.
Que dit-il 73 ans plus tard, alors qu'il est retourné en Moselle, et vit à Charly-Oradour ?

Une de nos équipes l'a rencontré...

Regardez...

Samedi 10 juin 2017, Emmanuel Macron, président de la République, s'est rendu à la 73e commémoration du massacre d'Oradour-sur-Glane. Parmi les 642 victimes, 39 habitants du village de Charly ont perdu la vie. En 1944, Alfred Pincemaille avait 17 ans, il témoigne. ©France 3 Lorraine



 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité