Anniversaire : l'hommage d'Oradour-sur-Glane à Charly-Oradour

Le dépôt de gerbe du président de la République / © France 3
Le dépôt de gerbe du président de la République / © France 3

10 juin 1944 : jour du terrible massacre d'Oradour-sur-Glane... Depuis, cette date est synonyme de commémoration. Cette année, elle s'est faite en présence du nouveau président Emmanuel Macron. En Moselle, une atmosphère particulière règnait dans la commune de Charly-Oradour.

Par Bruno Demange

C'était il y a un mois, au cours de l'entre deux tours de l'élection présidentielle : Emmanuel Macron alors encore candidat venait à Oradour-sur-Glane, et s'engageait à revenir le 10 juin s'il était élu...

Le nouveau chef de l'Etat était donc logiquement présent ce samedi dans la commune meurtrie de Haute-Vienne.

Et, comme chaque année, l'hommage associe plusieurs familles de Moselle, de la commune de Charly (au nord de Metz), rebaptisée depuis "Charly Oradour". Pourquoi ? 

L'explication est qu'en 1940, 39 habitants de Charly se sont trouvés expulsés en terre limousine...et se trouvaient donc à Oradour-sur-Glane le jour du massacre.

Parmi ces 39 personnes, Alfred Pincemaille, avait 17 ans ce 10 juin 1944.
Que dit-il 73 ans plus tard, alors qu'il est retourné en Moselle, et vit à Charly-Oradour ?

Une de nos équipes l'a rencontré...

Regardez...

Témoignage d'Alfred Pincemaille, rescapé d'Oradour
Samedi 10 juin 2017, Emmanuel Macron, président de la République, s'est rendu à la 73e commémoration du massacre d'Oradour-sur-Glane. Parmi les 642 victimes, 39 habitants du village de Charly ont perdu la vie. En 1944, Alfred Pincemaille avait 17 ans, il témoigne.  - France 3 Lorraine - Elise Laperdrix et Emmanuel André



 

Sur le même sujet

Record du monde du GPS Drawing à vélo

Les + Lus