• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Après l'ouverture de l'A 304, Rimogne devient un village sans camions

© Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne
© Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne

Dans les Ardennes, moins d'un mois et demi après l'ouverture de l'A 304, quel est le bilan dans les communes jadis traversées par des centaines de camions tous les jours de l'année ? A Rimogne, les habitants semblent avoir retrouvé une certaine tranquillité, une certaine sécurité aussi. 

Par CC avec Sébastien Valente

Le calme... Après la tempête. Il y a deux mois à peine, des centaines de camions passaient encore à Rimogne tous les jours. L'ouverture en août de l'autoroute A 304 a véritablement désengorgé la commune pour le plus grand plaisir des riverains.

Traverser la route n'est plus aussi dangereux qu'auparavant. Sécurité, mais également sérénité retrouvées pour les commerçants du village.


Ma vie sans camions

Pour d'autres commerçants, avec moins 24 000 litres de carburant vendus en un mois, la baisse du trafic rime avec baisse de la fréquentation.

En attendant de trouver une solution pour la station-service du village avec notamment la possible arrivée d'un panneau indicateur sur l'autoroute, le premier bilan est positif pour la municipalité.

Sur la route nationale 43, il y en a tout de même un qui fait grise mine. Numéro un dans les Ardennes, le plus lucratif du département, le radar fixe de Lonny avait flashé 8 600 véhicules en 2017. Avec un trafic en baisse, il pourrait bien perdre sa place de leader.


Découvrez notre reportage

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus