CARTE. Résultats législatives 2022 dans les Ardennes et à Charleville-Mézières : les députés élus et battus dans votre circonscription

La population française a voté pour le second tour des élections législatives 2022, ce dimanche 19 juin. Découvrez en direct les résultats dans les trois circonscriptions du département des Ardennes, dans lesquelles s'affrontaient l'union de la gauche (Nupes), la majorité présidentielle (Ensemble), l'union de la droite et du centre (LR notamment), et le Rassemblement national (RN/ex-FN).

Ce dimanche 19 juin 2022, les électeurs et électrices ont effectué leur devoir citoyen : du moins pour celles et ceux qui l'ont fait, c'est à dire moins de la moitié du corps électoral. Le premier tour des élections législatives (voici quelques renseignements factuels sur celles-ci) a lieu une semaine après le premier tour dans le département, et un peu plus d'un mois après la présidentielle. Pour l'occasion, France 3 Champagne-Ardenne organise une soirée électorale, à suivre en direct.

Vous retrouverez sous la carte ci-après les résultats de chacune des circonscriptions des Ardennes. Cliquez ci-dessous pour accéder directement aux résultats de : 


Ces élections sont cruciales pour le gouvernement d'Emmanuel Macron, qui espère conserver sa majorité absolue au Parlement. Cette dernière a été fortement égratignée par les bons scores de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), laquelle est arrivée en tête du premier tour, avec une poignée de voix d'avance sur la majorité présidentielle (Ensemble). Si la Nupes devient la première force d'opposition, le parti Renaissance (nouveau de La République en marche, LREM) n'aura plus les coudées franches pour faire passer ses projets de loi, et devra davantage négocier et donner des gages. 

L'union de la droite et du centre, très écornée par le score catastrophique de Valérie Pécresse à la présidentielle et les défections vers Renaissance ou Reconquête (parti du polémiste Éric Zemmour), joue sa survie et espérer conserver un maximum de circonscriptions. Quant à l'extrême-droite, le Rassemblement national (RN, anciennement nommé Front national) espère remporter le plus de sièges possibles et ainsi décrocher des financements nécessaires au remboursement de sa dette.

Première circonscription des Ardennes (Charleville-Mézières, Rethel, Villers-Semeuse)

Enjeux et résultats du second tour

Lionel Vuibert (Agir, majorité présidentielle Ensemble) l'a emporté de peu, avec 50.34% des voix, contre 49.66% pour Laurent Richard (RN/ex-FN). L'abstention a atteint 54.88%. 

Cette circonscription était la plus susceptible de basculer dans l'escarcelle du Rassemblement national. Finalement, les Ardennes sont le seul département champardennais à ne pas envoyer de député(e) frontiste à l'Assemblée nationale.

"La bagarre a été rude", observe celui qui n'a eu que 198 voix d'avance. C'est "méritoire de réussir à gagner dans ce contexte" : il pense l'avoir emporté grâce à son ancrage local. Il salue l'action de la députée sortante Bérangère Poletti, et entend "passer le témoin" pour reprendre certains de ses dossiers. Il compte travailler en priorité sur le pouvoir d'achat pour ses premières heures passées sur les bancs de l'Assemblée nationale. 

C'est méritoire de réussir à gagner dans ce contexte.

Lionel Vuibert, nouveau député de la première circonscription des Ardennes

Bérangère Poletti, justement, voit dans ce scrutin "une leçon d'humilité pour le président de la République". Elle fait remarquer que l'Assemblée "a perdu ses lettres de noblesse lors du précédent mandat", et que la majorité présidentielle, "dont le groupe était trop important", va devoir "apprendre à composer avec les autres partis, même si je ne suis pas forcément d'accord avec une partie d'entre eux".

Quant à Laurent Richard, il attend "le lendemain" pour pouvoir être sûr de reconnaître "sa défaite. Il y a un recomptage ce soir. Si ça devait être une défaite, ça reste quand même une belle victoire" au niveau national. Il critique "la lâcheté des candidats qui ont appelé à voter pour monsieur Vuibert alors qu'ils se disent de l'opposition" et s'attriste que contrairement à l'Aube ou la Haute-Marne, les Ardennes n'envoie pas d'élu(e) frontiste à l'Assemblée.

Bérangère Poletti, issue des rangs de la droite, n'a pas souhaité rempiler pour un cinquième mandat de députée. Pour lui succéder, Guillaume Maréchal (LR, union de la droite et du centre) n'est pas parvenu à s'imposer au second tour. Laurent Richard a réalisé une percée, devançant de sept points Lionel Vuibert. Guillaume Maréchal a décidé de "prendre position, en responsabilité et non en soutien", et avait appelé à voter pour Lionel Vuibert afin d'éviter d'envoyer un élu frontiste à l'Assemblée nationale.

Forces en présence et données brutes

Les résultats du second tour dans la 1ère circonscription des Ardennes ne sont pas encore disponibles. Cette page sera mise à jour dès que ce sera le cas. N'hésitez pas à renouveler votre visite un peu plus tard.

Pour rappel, les résultats du premier tour étaient les suivants :

  • Laurent RICHARD (Rassemblement national) : 27,4 % des exprimés (8 835 voix) - en ballotage
  • Lionel VUIBERT (Ensemble - Agir) : 20,5 % des exprimés (6 602 voix) - en ballotage
  • Guillaume MARECHAL (Les Républicains) : 19,7 % des exprimés (6 339 voix)
  • Julien DURUISSEAU (NUPES - EELV) : 18,5 % des exprimés (5 960 voix)
  • Sébastien LAURENT (Reconquête !) : 4,5 % des exprimés (1 438 voix)
  • Juliette DE CAUSANS (Union des centristes et des écologistes) : 4,3 % des exprimés (1 379 voix)
  • Arnaud RENNESSON (Sans étiquette) : 2,9 % des exprimés (927 voix)
  • Nadia OCTAVE (Lutte ouvrière) : 1,3 % des exprimés (425 voix)
  • Patrick KALMES (Les Patriotes) : 1,1 % des exprimés (344 voix)

On comptait 516 bulletins blancs (1,6 % des votants) et 245 bulletins nuls (0,7 % des votants).

Au premier tour de l'élection présidentielle 2022, Marine LE PEN était arrivé en tête dans la circonscription avec 35,3 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 25,2 % des voix. Jean-Luc MÉLENCHON était crédité de 15,2 % des suffrages. Au second tour, Marine LE PEN était en tête avec 54,8 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 45,2 % des voix. L'abstention était de 24,9 % au premier tour, de 23,7 % au second tour.

Il y a cinq ans, 10 candidats s'affrontaient au premier tour des législatives 2017. Les résultats étaient les suivants : Bérengère POLETTI (Les Républicains) : 37,8 % - en ballotage, Jean-Pierre MORALI (La République en Marche) : 23,2 % - en ballotage, Sophie LORENZO (Front national) : 21,1 %, Françoise VERLHAC (La France insoumise) : 5,9 %, Christophe DUMONT (Europe Écologie Les Verts) : 4,3 %, Sylvain DALLA-ROSA (Parti communiste) : 3,7 %, Fabien ANDRÉO (Sans étiquette) : 1,3 %, Sylvie GOULDEN (Alliance écologiste indépendante) : 1,2 %, Nesida POMMIER (Lutte ouvrière) : 1,0 % et Nicolas FERIO (Union populaire républicaine) : 0,6 %.

Le second tour avait tourné à l'avantage de Bérengère POLETTI (Les Républicains). Elle avait obtenu 69,7 % des suffrages exprimés (19 311 voix). Jean-Pierre MORALI (La République en Marche) pouvait compter sur 30,3 % des suffrages exprimés (8 404 voix). L'abstention était de 52,1 % au premier tour, de 58,6 % au second tour.

Deuxième circonscription des Ardennes (Charleville-Mézières, Givet, Revin)

Enjeux et résultats du second tour

Pierre Cordier (LR, union de la droite et du centre) l'a emporté largement avec 69.39% des voix, contre 30.61% pour son opposant Baptiste Philippo (RN/ex-FN). L'abstention a atteint 59.78%. Le vainqueur n'a pas souhaité prendre la parole.

Pierre Cordier voulait siéger cinq ans de plus à l'Assemblée nationale. Entré dans l'hémicycle en 2017, il rappelait "être né à Charleville" pour décrédibiliser son adversaire, Baptiste Philippo, originaire du département voisin de la Marne. Il le devançait de 20 points.

Forces en présence et données brutes

Pour rappel, les résultats du premier tour étaient les suivants :

  • Pierre CORDIER (Les Républicains) : 41,0 % des exprimés (10 685 voix) - en ballotage
  • Baptiste PHILIPPO (Rassemblement national) : 21,0 % des exprimés (5 485 voix) - en ballotage
  • Gilles LOYEZ (NUPES - LFI) : 19,1 % des exprimés (4 970 voix)
  • Polina BEDDELEM (Ensemble - Renaissance) : 12,7 % des exprimés (3 309 voix)
  • Nadège JACQUEMART (Reconquête !) : 2,6 % des exprimés (682 voix)
  • Christelle BELLAY (Les Patriotes) : 1,0 % des exprimés (264 voix)
  • Christelle GALLET (Parti animaliste) : 1,0 % des exprimés (248 voix)
  • Patrick BENYOUCEF (Parti ouvrier indépendant démocratique) : 0,9 % des exprimés (226 voix)
  • Mink TAKAWÉ (Lutte ouvrière) : 0,8 % des exprimés (202 voix)

On comptait 264 bulletins blancs (1,0 % des votants) et 113 bulletins nuls (0,4 % des votants).

Au premier tour de l'élection présidentielle 2022, Marine LE PEN était arrivé en tête dans la circonscription avec 35,9 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 21,2 % des voix. Jean-Luc MÉLENCHON était crédité de 20,0 % des suffrages. Au second tour, Marine LE PEN était en tête avec 57,9 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 42,1 % des voix. L'abstention était de 29,1 % au premier tour, de 29,3 % au second tour.

Il y a cinq ans, neuf candidats s'affrontaient au premier tour des législatives 2017. Les résultats étaient les suivants : Pierre CORDIER (Les Républicains) : 25,9 % - en ballotage, Mario IGLESIAS (La République en Marche) : 22,5 % - en ballotage, Guillaume LUCZKA (Front national) : 19,5 %, Christophe LEONARD (Parti socialiste) : 16,5 %, Michel CARTIAUX (La France insoumise) : 10,7 %, Igor NIVELET (Parti communiste) : 2,2 %, Jean PIERRARD (Alliance écologiste indépendante) : 1,4 %, Mink TAKAWÉ (Lutte ouvrière) : 0,8 % et Laurence CAHAGNE (Union populaire républicaine) : 0,6 %.

Le second tour avait tourné à l'avantage de Pierre CORDIER (Les Républicains). Il avait obtenu 61,1 % des suffrages exprimés (13 371 voix). Mario IGLESIAS (La République en Marche) pouvait compter sur 38,9 % des suffrages exprimés (8 530 voix). L'abstention était de 55,6 % au premier tour, de 61,7 % au second tour.

Troisième circonscription des Ardennes (Sedan, Vouziers, Vrigne-aux-Bois)

Enjeux et résultats du second tour

Jean-Luc Warsmann (UDI, union de la droite et du centre) a été réélu avec 67.75% des voix, contre 32.25% pour David Lemoine (RN/ex-FN). L'abstention a atteint 56.20%.

Le député sortant et réélu salue les personnes qui ont voté pour lui, rappelant qu'il ne s'attache pas à l'étiquette politique des personnes se rendant dans sa permanence parlementaire. Il souhaite continuer à développer la transition énergétique et la connexion des Ardennes à un réseau téléphonique et Internet de qualité optimale. 

Jean-Luc Warsmann est candidat à un septième mandat. Député depuis 1993, il devance d'une vingtaine de points David Lemoine pour ce second tour, et a appelé au "rassemblement"

Forces en présence et données brutes

Pour rappel, les résultats du premier tour étaient les suivants :

  • Jean-Luc WARSMANN (Divers droite) : 47,7 % des exprimés (12 332 voix) - en ballotage
  • David LEMOINE (Rassemblement national) : 22,3 % des exprimés (5 758 voix) - en ballotage
  • Sophie PERRIN (NUPES - LFI) : 14,8 % des exprimés (3 822 voix)
  • Estelle DRION (Ensemble - Renaissance) : 8,6 % des exprimés (2 235 voix)
  • Bruno NORTH (Reconquête !) : 3,6 % des exprimés (923 voix)
  • Laure AUGIER (Lutte ouvrière) : 1,2 % des exprimés (321 voix)
  • Stella BATISSE (Debout la France) : 1,2 % des exprimés (310 voix)
  • Monique PELTRIAUX (Écologie au centre) : 0,6 % des exprimés (156 voix)

On comptait 278 bulletins blancs (1,1 % des votants) et 177 bulletins nuls (0,7 % des votants).

Au premier tour de l'élection présidentielle 2022, Marine LE PEN était arrivé en tête dans la circonscription avec 37,1 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 24,2 % des voix. Jean-Luc MÉLENCHON était crédité de 15,0 % des suffrages. Au second tour, Marine LE PEN était en tête avec 57,8 % des suffrages exprimés. Emmanuel MACRON avait obtenu 42,2 % des voix. L'abstention était de 25,8 % au premier tour, de 24,7 % au second tour.

Il y a cinq ans, 10 candidats s'affrontaient au premier tour des législatives 2017. Les résultats étaient les suivants : Jean-Luc WARSMANN (Les Républicains) : 46,2 % - en ballotage, Amandine BLOMME (Front national) : 17,6 % - en ballotage, Christelle VORILLION (La République en Marche) : 14,5 %, Didier HERBILLON (Parti socialiste) : 9,3 %, Sophie PERRIN (La France insoumise) : 9,0 %, Dalila MAOUCHE (Parti communiste) : 1,2 %, Christelle GALLET (Divers) : 0,8 %, Cédric SAUVAGE (Europe Écologie Les Verts) : 0,6 %, Roselyne DE BALMAIN (Union populaire républicaine) : 0,5 % et Nadia OCTAVE (Lutte ouvrière) : 0,5 %.

Le second tour avait tourné à l'avantage de Jean-Luc WARSMANN (Les Républicains). Il avait obtenu 74,7 % des suffrages exprimés (17 678 voix). Amandine BLOMME (Front national) pouvait compter sur 25,3 % des suffrages exprimés (5 980 voix). L'abstention était de 50,1 % au premier tour, de 55,2 % au second tour.

Le prochain rendez-vous électoral, hormis les sénatoriales de 2023 où la population ne vote pas directement, devrait se tenir en 2024. Il s'agira des élections européennes.